16 déc. 2019 Niv. 2
Résolue
Création de l'alerte : 18 sept. 2019 n° 112/2019 France

Menaces sur l'indépendance du quotidien "Le Monde"

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieAutres actes ayant des effets dissuasifs sur la liberté des médias
Auteur FEJ/FIJ
Auteur FEJ/FIJ
Le 10 septembre 2019, 460 journalistes du quotidien « Le Monde » ont co-signé une tribune appelant à la préservation de leur indépendance éditoriale. Le 13 septembre 2019, 500 personnalités ont co-signé une autre tribune demandant aux actionnaires du journal de reconnaître un « droit d’agrément », afin de préserver l’indépendance éditoriale de la rédaction. Après avoir vendu, en octobre 2018, 49 % de ses parts du « Monde » au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, l'homme d'affaires français Matthieu Pigasse reste flou sur l'avenir de la société « Le Nouveau Monde », qui est actionnaire du quotidien. Les journalistes du « Monde » revendiquent un « droit d’agrément », qui soumettrait toute entrée au capital d’un nouvel actionnaire de référence à un vote de la rédaction.
Résolue
16 déc. 2019: Le 16 décembre 2019, dans la mesure où les principaux actionnaires ont convenu d’une « clause d'agrément » propre à préserver l'indépendance éditoriale du journal, les organisations partenaires de la Plateforme ont déclaré ce cas « résolu », concluant qu'il ne représentait plus une menace active à la liberté des médias.
Mises à jour
08 oct. 2019
Le 24 septembre 2019, les deux coactionnaires du journal, Matthieu Pigasse et Xavier Niel, ont signé un accord prévoyant un droit d’agrément au bénéfice du pôle d’indépendance du journal et la mise en place d’une « réflexion sur la création d’une fondation ». Le pôle d’indépendance a déclaré « se réjouir de cette issue qui conjugue les intérêts de tous et permet au groupe Le Monde de se tourner vers ses développements futurs ».
Réponses de l'État
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link