23 sept. 2019 Niv. 1
Aucune réponse
Création de l'alerte : 30 mai 2017 n° 62/2017 Azerbaïdjan

Un journaliste en exil est kidnappé, détenu et inculpé en Azerbaïdjan

1 Journaliste en détention
Source de la menaceEtatique
CatégorieDétention et emprisonnement de journalistes
Auteur Index Article 19 CPJ FEJ/FIJ IPI PEN RSF
Aucune réponse
Auteur Index Article 19 CPJ FEJ/FIJ IPI PEN RSF
Le journaliste azerbaïdjanais freelance Afgan Mukhtarli a été porté disparu à Tbilisi (Géorgie) dans la soirée du 29 mai 2017 par son épouse Leyla Mustafayeva. Selon Eurasianet, Mustafayeva a déclaré que son mari l'avait appelée pour la dernière fois alors qu'il se trouvait à quelques pâtés de maisons de leur domicile, mais qu’il n'était jamais arrivé. La police géorgienne a déclaré le 30 mai qu'elle recherchait le journaliste, mais plus tard, l'agence de presse indépendante azerbaïdjanaise Turan a rapporté que la direction azerbaïdjanaise du service des frontières détenait Mukhtarli.
La journaliste d'enquête indépendante Khadija Ismayilova a confirmé que Mukhtarli avait été kidnappé dans son quartier où il avait entraîné de force dans une voiture, avec ses mains attachées et qu’il avait été battu. Mukhtarli a subi des blessures graves. Son avocat, Elchin Sadigov, a déclaré au Comité pour la protection des journalistes: «Il a été battu, a le nez cassé, des bleus sur toute la tête et à l'œil droit, sa côte est peut-être cassée.» Il a ensuite été emmené en Azerbaïdjan traversant la frontière en voiture, sans son passeport.
Son avocat a confirmé que Mukhtarli était accusé d'intrusion, de contrebande et de résistance aux forces de l’ordre (violations des articles 318.1, 206.1 et 315.2 du code pénal). La police azerbaïdjanaise affirme également que Mukhtarli détenait 10 000 EUR lors de la fouille policière. Mukhtarli, qui a contribué à divers médias indépendants, y compris Meydan TV, avait fui l’Azerbaïdjan pour la Géorgie en 2015, après avoir reçu des menaces en raison de ses enquêtes sur la corruption au sein du ministère azerbaïdjanais de la Défense. Afgan Mukhtarli est actuellement en détention provisoire.
Mises à jour
Nouveau 23 sept. 2019
Selon les médias, Afgan Mukhtarli, qui est toujours détenu à la prison n °16, a commencé une grève de la faim le 22 Septembre 2019. Sa grève pour protester contre les mauvais traitements répétés que subit son avocat Nemet Karimli. Le 20 septembre 2019, Karimli a été illégalement fouillé avant et après avoir vu son client à la prison. L'avocat a déclaré que les employés de la prison avaient utilisé la force physique pour prendre ses notes personnelles avant de le maintenir à l'intérieur de l'établissement pendant 45 à 50 minutes. Pendant ce temps, l'administration pénitentiaire avait lu ses notes. Nemat Karimli a déclaré qu'il déposerait une plainte officielle. Afgan Mukhtarli a été placé en isolement.
18 sept. 2018
Le 18 septembre 2018, la Cour suprême d'Azerbaïdjan a confirmé la condamnation à 6 ans de prison prononcée par le tribunal du district de Balakan à l'encontre d'Afgan Mukhtarli.
25 avr. 2018
Le 24 avril 2018, la Cour d'appel de Shaky a rejeté l'appel du journaliste Afgan Mukhtarli.
12 janv. 2018
Le 12 janvier 2018 la Cour du district de Balakan en Azerbaïdjan a condamné Afgan Mukhtarli à 6 ans de prison pour contrebande, franchissement illégal de la frontière et refus d’obtempérer aux forces de l’ordre.
17 août 2017
Le 17 août 2017, le tribunal du district de Nasimi à Bakou a prolongé la détention provisoire de Afgan Mukhtarli jusqu'au 30 octobre 2017.
Suites données
15 janv. 2018
Le représentant de l'OSCE pour la liberté des médias condamne l'emprisonnement du journaliste d'investigation Afgan Mukhtarli en Azerbaïdjan.
17 juil. 2017
La Cour européenne des droits de l'homme a commencé l'examen d'une requête relative à l'enlèvement d'Afgan Mukhtarli. Le 8 juin 2017, la Court a adressé une demande d'information au Gouvernement azerbaïdjanais.
20 juin 2017
Volodymyr Ariev, rapporteur général de l’APCE sur la liberté des médias et la protection des journalists, appelle à la libération du Afqan Mukhtarli
06 juin 2017
Boriss Cilevics et Kerstin Lundgren, corapporteurs de l`APCE, exhortent les autorités géorgiennes à enquêter sur l'enlèvement d'Afqan Muxtarli
02 juin 2017
Le Commissaire aux droits de l'homme se dit "consterné par ce qui est arrivé à Afgan Mukhtarli, un journaliste et militant azerbaïdjanais, qui aurait été enlevé en Géorgie et emmené de force en Azerbaïdjan, où il est actuellement poursuivi pour passage illégal de la frontière et contrebande."
Journalistes en détention

Actuellement en détention (1) :

Afgan Mukhtarli
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link