27 juin 2019 Niv. 1
L'État a répondu
Création de l'alerte : 09 mai 2019 Ukraine

Un journaliste ukrainien dans le coma suite à une agression

Source de la menaceInconnue
CatégorieAtteintes à la sécurité et à l’intégrité physique des journalistes
Auteur CPJ FEJ/FIJ Index RPT RSF
Auteur CPJ FEJ/FIJ Index RPT RSF
Le 4 mai 2019, un passant a trouvé le journaliste d'investigation Vadym Komarov au centre-ville de Tcherkassy, une ville de l'est de l'Ukraine, gravement blessé à la tête et a appelé une ambulance et la police, selon les médias. Il a été transporté dans un hôpital local et est tombé dans le coma après avoir subi une opération du cerveau le même jour ; son état a été décrit comme étant "grave", selon la presse. Le jour de l'agression, la police de Tcherkassy a publié une déclaration annonçant qu'elle avait ouvert une enquête. Le 5 mai, l'affaire a été qualifiée de tentative d'assassinat, selon les informations rapportées par la presse. La police n'a pas précisé si elle croyait que Komarov avait été visé en raison de ses reportages. Le 3 mai, Komarov a écrit sur sa page Facebook qu'il prévoyait de publier des informations relatives aux écoles de sport "dans les prochains jours". Le travail le plus récent du journaliste comprend un reportage sur les manifestations dans les prisons pour le site d'information indépendant ukrainien Dzvin.
Mises à jour
20 juin 2019
Dans la nuit du 20 juin 2019, le journaliste, qui était dans le coma depuis son opération faisant suite à l'attaque du 4 mai, est décédé.
Informations additionnelles
Réponses de l'État
27 juin 2019
Réponse du Gouvernement ukrainien
Suites données
20 juin 2019
Le Représentant de l’OSCE pour la liberté des médias, profondément affecté par le décès du journaliste Vadim Komarov en Ukraine, appelle les autorités à traduire les coupables en justice
20 juin 2019
La Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe profondément affectée par le décès du journaliste d’investigation Vadym Komarov
09 mai 2019
Le représentant de l’OSCE pour la liberté des médias consterné par la tentative de meurtre d’un journaliste à Cherkasy (Ukraine) et demande une enquête efficace.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link