25 avr. 2019 Niv. 2
L'État a répondu
Création de l'alerte : 17 avr. 2019 Royaume-Uni

Des propositions visant à réglementer les nuisances générées en ligne risquent de porter atteinte à la liberté des médias

Source de la menaceEtatique
CatégorieAutres actes ayant des effets dissuasifs sur la liberté des médias
Auteur Index AEJ
Auteur Index AEJ
Une nouvelle législation de portée considérable, envisagée par le "Livre blanc sur les nuisances générées en ligne" du gouvernement britannique publié le 8 avril 2019, a suscité des réserves concernant la liberté des médias. Les mesures proposées comprennent un nouveau devoir de vigilance à l’égard d’un large éventail de "nuisances" (non limitées aux contenus ou activités illicites) qui pourrait être sanctionné par de lourdes amendes et engager éventuellement la responsabilité pénale de cadres supérieurs. Les entreprises de toutes tailles, y compris les médias sociaux, les forums de discussion publics, les organisations sans but lucratif, les sites de partage de fichiers et les fournisseurs de services cloud (un blog prévoyant des commentaires, par exemple, serait visé). Des médias et des organisations militantes ont émis des réserves concernant les risques d'atteinte directe et indirecte à la liberté des médias, tels que l’installation de filtres de modération préalable à des sections de commentaires et la possible suppression en ligne de reportages « nuisibles ».
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link