22 mars 2019 Niv. 2
L'État a répondu
Création de l'alerte : 16 nov. 2018 Italie

Un journaliste d'investigation reçoit des menaces de mort, une tentative d'incendie criminel vise son domicile

Source de la menaceInconnue
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur Index
Auteur Index
Le domicile du journaliste Federico Ruffo a été la cible d’une tentative d’incendie criminel après à son enquête sur les liens entre la mafia calabraise, la ‘Ndrangheta, et le fan club de l'équipe de football de la Juventus, basée à Turin, pour la chaîne publique RAI. Il avait déjà reçu des menaces par le biais des réseaux sociaux avant l’attaque déjouée. Après la tentative d'incendie, il a reçu de nouveaux messages lui disant que la «Ndrangheta devrait« achever le travail ».
Le journaliste était chez lui, près de Rome, quand, tôt le matin du 13 novembre 2018, une croix rouge a été peinte sur ses murs et du pétrole répandu sur le seuil de la porte. Le représentant de l'OSCE pour la liberté des médias a condamné l'attaque et a appelé les autorités à mener une enquête approfondie et à en punir les auteurs.
Suites données
16 nov. 2018
Le représentant de l'OSCE pour la liberté des medias condamne la tentative d'incendie criminal au domicile d'un journaliste de Rai 3 en Italie.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link