20 mars 2019 Niv. 1
L'État a répondu
Création de l'alerte : 11 mars 2019 Croatie

Vague de procès contre des journalistes en Croatie

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur FEJ/FIJ
Auteur FEJ/FIJ
Selon l'Association des journalistes croates (CJA), plus de 1 160 procès sont en cours contre des journalistes et des organes d'information dans le pays. De nombreuses plaintes déposées par des hommes politiques, des personnalités publiques et des entreprises incluent le délit d'"humiliation", prévu par le code pénal croate. La plupart des actions en justice portent sur des demandes d'indemnisation pour de prétendus préjudices non matériels tels que "l'angoisse mentale" ou "la réputation ternie". Samedi 2 mars 2019, des centaines de journalistes conduits par le CJA se sont rassemblés à Zagreb pour protester contre cette vague de poursuites judiciaires visant les médias. La manifestation a été lancée après que le radiodiffuseur public croate HRT ait lui-même intenté 36 procès contre ses propres journalistes et d'autres personnes, dont Hrvoje Zovko, directeur de la CJA, et la branche médias de service public du CJA, qui a dénoncé de la censure. "J'exhorte le HRT à engager un dialogue extrajudiciaire constructif avec les journalistes et à résoudre les différends en cours ", a réagi le 6 mars le Représentant de l'OSCE pour la liberté des médias, Harlem Désir. "Il est louable que le processus de réconciliation ait commencé dans certains cas, ce qui, espérons-le, aboutira à l'abandon de toutes les accusations portées contre des journalistes".
Réponses de l'État
Suites données
11 mars 2019
Le représentant de l'OSCE, M. Désir, est préoccupé par les nombreuses poursuites judiciaires engagées contre des journalistes en Croatie et par les litiges impliquant le radiodiffuseur de service public HRT.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link