15 mars 2019 Niv. 2
L'État a répondu
Création de l'alerte : 21 janv. 2019 Ukraine

Le journaliste biélorusse Pavel Karnazytsky expulsé d'Ukraine

Source de la menaceEtatique
CatégorieAutres actes ayant des effets dissuasifs sur la liberté des médias
Auteur FEJ/FIJ
Auteur FEJ/FIJ
Le 2 janvier 2019, des agents des services de sécurité ukrainiens (SBU) ont arrêté le journaliste biélorusse Pavel Karnazytsky, fondateur du site d’information ukrainien Glavnovosti, et l'ont déporté en Biélorussie. Le SBU l'a accusé de diffuser de la propagande anti-ukrainienne et de fausses informations. Selon leur communiqué, «les services spéciaux ont découvert qu'un étranger vivant illégalement en Ukraine avait diffusé publiquement de fausses informations. Lors d’interventions sur certaines chaînes de télévision, il a notamment remis en question les preuves internationalement reconnues de la présence des troupes du pays agresseur dans les territoires temporairement occupés de notre pays. En outre, M. Karnazytsky a publié à plusieurs reprises des documents anti-ukrainiens sur les ressources médiatiques contrôlés par les organisations terroristes de la «RPD» et de la «RPL».

Pavel Karnazytsky vivait en Ukraine depuis la fin des années 90, date à laquelle il avait quitté la Biélorussie. Son avocat a déclaré que Karnazytsky avait quitté la Biélorussie en raison de persécutions politiques.
Réponses de l'État
15 mars 2019
Réponse du Gouvernement ukrainien  
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link