07 janv. 2019 Niv. 1
Résolue
Création de l'alerte : 06 déc. 2018 Roumanie

Journaliste turque Kamil Demirkaya détenu en Roumanie

Source de la menaceEtatique
CatégorieDétention et emprisonnement de journalistes
Auteur FEJ/FIJ CPJ
Auteur FEJ/FIJ CPJ
Le 5 décembre 2018, le journaliste turc Kamil Demirkaya a été arrêté par la police roumaine et traduit devant la cour d’appel de Bucarest sur la base d’une demande d’extradition formulée par les autorités turques. Demirkaya était rédacteur en chef du média Zaman-Bulgarie entre 2003 et 2011. Il est retourné en Turquie mais a déménagé à Bucarest avec sa famille en 2016. La demande d’extradition est liée à des accusations d’appartenance au mouvement Gülen ou «FETÖ», qualifiée d’organisation terroriste illégale par le gouvernement turc. Selon la famille de Demirkaya, le verdict devrait être rendu le 6 décembre. Le journaliste vit en Roumanie depuis deux ans avec son épouse et son fils et n’est titulaire que d’un permis de séjour temporaire. En novembre 2018, il a demandé l’extension du permis de séjour, les documents sont en cours de traitement par les autorités roumaines. Il n’a pas de casier judiciaire et n’a commis aucun crime en Turquie selon les documents présents sur le site du ministère turc de la justice. FAIR-MediaSind, le syndicat roumain des journalistes, a exprimé sa solidarité avec Kamil Demirkaya et a demandé aux autorités de le libérer. L'eurodéputé roumain Cristian Preda a averti que si la Roumanie extradait le journaliste turc, elle « perdrait toute crédibilité à Bruxelles ». « Demirkaye dirige la rédaction du journal Zaman à Bucarest qui est critique envers le régime d’Erdogan. Rien n’est plus honnête », écrit Preda sur sa page Facebook. Il a déclaré que les autorités roumaines devraient respecter les engagements internationaux pris de ne pas extrader les citoyens vers des pays où les droits de l’homme sont en danger, et la Turquie est l’un de ces pays.
Résolue
07 janv. 2019: Le 7 janvier 2019, étant donné que le journaliste a été libéré et que la demande d’extradition a été rejetée, les organisations partenaires de la Plateforme ont déclaré ce cas "résolu", concluant qu'il ne représentait plus une menace active à la liberté des médias.
Mises à jour
14 déc. 2018
Le 14 décembre, le juge de la cour d'appel de Bucarest a rejeté la demande de la Turquie d'extradition du journaliste turc Kamil Demirkaye.
Réponses de l'État
20 déc. 2018
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link