06 déc. 2018 Niv. 2
Résolue
Création de l'alerte : 09 nov. 2018 Malte

L'autorité de régulation financière exige la révélation de sources journalistiques

Source de la menaceEtatique
CatégorieAutres actes ayant des effets dissuasifs sur la liberté des médias
Auteur FEJ/FIJ Index
Auteur FEJ/FIJ Index
Le 2 novembre 2018, l’autorité maltaise des services financiers (MFSA) a demandé dans une lettre officielle adressée au quotidien Times of Malta de révéler «la/les source(s) des informations contenues» dans un reportage sur la future prise de contrôle du projet Manoel Island. La lettre était signée par Lorraine Vella, directrice générale adjointe, et Nathan Fenech, senior manager de l’Unité de surveillance des marchés financiers de la MFSA et demandait explicitement au Times of Malta de «fournir à l'autorité la/les source(s) des informations contenues dans le reportage». Cela va à l’encontre de la loi maltaise: selon la loi maltaise relative aux médias et à la diffamation, un rédacteur en chef, un auteur ou un éditeur ne peut être obligé de révéler la source de l’information que par une «juridiction établie par la loi» et uniquement si la cour ou le tribunal estime que cette révélation est dans l'intérêt de la sécurité nationale, de l'intégrité territoriale, de la sécurité publique ou de la prévention du désordre ou du crime ou de la protection de l'intérêt de la justice. Il a été demandé à la MFSA de confirmer, au plus tard le 6 novembre, qu’elle ne donnerait pas suite à sa demande, mais il n’y a eu aucune aucune réaction de sa part jusqu’à présent. Auparavant, le 22 octobre, la MFSA avait demandé au Times of Malta de «fournir à l'autorité des justifications relatives à la publication du reportage».
Résolue
06 déc. 2018: Le 6 décembre 2018, suite à la décision de l’autorité maltaise des services financiers de retiré sa demande, comme l’indique la réponse des autorités à cette alerte, les organisations partenaires de la Plateforme ont déclaré ce cas "résolu", concluant qu'il ne représentait plus une menace active à la liberté des médias.
Réponses de l'État
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link