13 déc. 2018 Niv. 2
L'État a répondu
Création de l'alerte : 07 déc. 2018 n° 136/2018 Pologne

Tentative de réduire au silence le journal polonais Gazeta Wyborcza

Source de la menaceEtatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur FEJ/FIJ CPJ Index RSF
Auteur FEJ/FIJ CPJ Index RSF
Le 3 décembre 2018, la Banque nationale de Pologne (NBP) a saisi le tribunal de district de Varsovie pour que cinq journalistes du quotidien Gazeta Wyborcza cessent de couvrir le scandale de la KNF. La banque a demandé au tribunal d’interdire (pour la durée du procès) "la diffusion des déclarations par les auteurs des articles suggérant des activités illégales des organes de la NBP en associant le président de la NBP (Adam Glapiński - ed.) avec l’affaire KNF ". La banque KNF est l’autorité de surveillance financière de la Pologne dont le président, Marek Chrzanowski, a démissionné le 13 novembre suite à la publication d’un article dans Gazeta Wyborcza qui a révélé que Chrzanowski avait demandé une somme d’argent à un propriétaire de banque milliardaire en échange d’un traitement préférentiel.
Réponses de l'État
13 déc. 2018
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link