17 avr. 2018 Niv. 2
L'État a répondu
Création de l'alerte : 05 oct. 2017 Arménie

Une journaliste de télévision arménienne agressée alors qu'elle effectuait un reportage sur un projet de construction routière

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieAtteintes à la sécurité et à l’intégrité physique des journalistes
Auteur AEJ
Auteur AEJ
Dans la soirée du 28 septembre 2017, Narine Avetisyan, rédacteur en chef de la chaîne de télévision Lori à Vanadzor, la troisième plus grande ville d'Arménie, a été violemment agressée lors du tournage d’un reportage relatif au goudronnage d’une route sous de fortes pluies. Les médias locaux et le réseau des droits de l'homme Helsinki Citizens Assembly (HCA) de Vanadzor ont rapporté que Tigran Nazaryan, le responsable de la société de construction Shinplus, et certains de ses collègues ont agressé Narine Avetisyan, la jetant au sol et saisissant le téléphone portable qu'elle utilisait pour filmer les travaux. Selon les médias, le téléphone mobile aurait ensuite été retrouvé avec les images vidéo des travaux d'asphaltage supprimés. HCA Vanadzor et le Club de Presse d'Erevan ont appelé les procureurs de l'État et les autres autorités compétentes à enquêter avec diligence sur l'affaire et à traduire les responsables en justice.
Narine Avetisyan aurait été attaquée à cinq reprises lors de différents reportages. Dans les quatre premiers cas, elle enquêtait sur des affaires de corruption impliquant des fonctionnaires locaux et aucun auteur n'a été identifié ou accusé jusqu'à présent.
Réponses de l'État
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link