14 févr. 2017 Niv. 1
Résolue
Création de l'alerte : 21 janv. 2016 Ukraine

Le journaliste ukrainien Ruslan Kotsaba détenu depuis près d'un an pour des allégations de 'trahison et d'obstruction envers l'armée'

Source de la menaceEtatique
CatégorieDétention et emprisonnement de journalistes
Auteur FEJ/FIJ RSF
Auteur FEJ/FIJ RSF
Ruslan Kotsaba, journaliste et bloggeur ukrainien, a été arrêté en le 7 février 2015 après avoir mis en ligne une vidéo adressée au Président Petro Poroshenko, dans laquelle il a formulé des critiques à l’encontre de la campagne de mobilisation conduite dans le pays et a appelé ses concitoyens à la boycotter. Amnesty International a déclaré Kotsaba « prisonnier d’opinion ».
34 membres du Parlement européen ont signé en décembre 2015 une lettre condamnant l’arrestation du journaliste ‘pour avoir simplement fait son travail’ et appelant à la libération immédiate de Ruslan Kotsaba. Le Parlement européen organisera une audience, à Bruxelles, le 26 janvier, afin de discuter de son cas.
Résolue
14 févr. 2017: La cour d'appel de la région ukrainienne d'Ivano-Frankivsk a abandonné les charges pénales contre Ruslan Kotsaba en raison du manque de preuves et a annulé la peine de 3,5 ans pour obstruction présumée aux forces armées ukrainiennes. Il a été libéré dans la salle d'audience, le 14 Juillet 2016, après plus de 18 mois en détention. Le 10 octobre 2016, les organisations partenaires de la Plateforme ont déclaré ce cas "résolu", concluant qu'il ne représentait plus une menace active à la liberté des médias.
Mises à jour
15 juil. 2016
Le 14 juillet 2016, le journaliste ukrainien Ruslan Kotsaba a été acquitté. La Cour d'appel a décidé d'abandonner les poursuites pénales à son encontre faute de preuves. Il a été immédiatement libéré.
Réponses de l'État
14 févr. 2017
Réponse du Gouvernement ukrainien
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link