11 sept. 2017 Niv. 2
Résolue
Création de l'alerte : 04 févr. 2016 Italie

Le journaliste Lirio Abbate cible de propos haineux au cours d'un procès

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur FEJ/FIJ CPJ RSF
Auteur FEJ/FIJ CPJ RSF
Lirio Abbate, journaliste de l'hebdomadaire L'Espresso, qui est sous protection policière depuis 2007 après avoir dénoncé un réseau présumé de corruption et d'affaires liées à la mafia à Rome, est maintenant devenu la cible de propos haineux et de l'objet de diffamation. Il est l'un des principaux témoins dans le procès en cours surnommé Mafia Capitale. Abbate a été la cible constant de Massimo Carminati, le principal prévenu, accusé de crimes mafieux .
Résolue
11 sept. 2017: Le 11 Septembre 2017, considérant l'arrêt du Tribunal civil de Rome qui a rejeté l'action en diffamation contre Abbate, les organisations partenaires de la Plateforme ont déclaré ce cas "résolu", concluant qu'il ne représentait plus une menace active à la liberté des médias.
Mises à jour
04 nov. 2016
Le 4 novembre 2016, le juge du Tribunal civil de Rome a rejeté l'action en diffamation contre Abbate et a condamné Massimo Carminati à payer les frais juridiques encourus par l'hebdomadaire 'l'Espresso'.
Réponses de l'État
21 juin 2016
Réponse du Ministère italien des Affaires étrangères
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link