23 févr. 2018 Niv. 2
Résolue
Création de l'alerte : 19 févr. 2018 Serbie

Le journaliste Philippe Bertinchamps menacé d'expulsion en Serbie

Source de la menaceEtatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur FEJ/FIJ
Auteur FEJ/FIJ
En février 2018, Philippe Bertinchamps, un journaliste belge travaillant à Belgrade pour divers médias francophones, est menacé d'expulsion après que le ministre serbe de l'Intérieur (MUP) a rejeté sa deuxième demande de permis de séjour temporaire. S'il est expulsé, le journaliste sera séparé de sa famille vivant en Serbie. Les autorités l'accusent d'être un "obstacle à l'ordre public et à la sécurité nationale". La demande de M. Bertinchamps pour un permis de séjour temporaire fondée sur la préservation de l'unité familiale a été rejetée par le MUP en avril 2017 et, à nouveau, le 8 janvier 2018 sans explication. Un tribunal administratif serbe a statué en sa faveur en novembre 2017, convenant que les autorités devaient motiver le rejet de son appel. M. Bertinchamps a couvert la Serbie et les Balkans occidentaux depuis dix ans sans jamais entrer en conflit avec la loi.
Résolue
23 févr. 2018: A la lumière des développements survenus le 19 février 2018, qui ont permis au journaliste de demeurer dans le pays, les organisations partenaires de la Plateforme ont déclaré ce cas "résolu", concluant qu'il ne représentait plus une menace active à la liberté des médias.
Mises à jour
19 févr. 2018
Le 19 février 2018, un visa de séjour d'un an a été délivré à Philippe Bertinchamps.
Suites données
23 févr. 2018
Commissaire aux droits de l'homme : "Des efforts concertés sont nécessaires pour protéger la liberté des médias en Serbie"
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link