06 avr. 2018 Niv. 1
Aucune réponse
Création de l'alerte : 30 juin 2017 Azerbaïdjan

Le directeur azerbaïdjanais d'une chaine de télévision diffusée via Internet a été arrêté de nouveau

Source de la menaceEtatique
CatégorieDétention et emprisonnement de journalistes
Auteur FEJ/FIJ Index RSF
Aucune réponse
Auteur FEJ/FIJ Index RSF
Le 1er juin 2017 Aziz Orujov, directeur de Kanal 13 - une chaîne de télévision diffusée via Internet - a été arrêté de nouveau en Azerbaïdjan. Le 2 mai, celui-ci avait été reconnu coupable par un tribunal d'avoir commis une infraction administrative - désobéissance à une ordonnance légale d’un policier - et avait été condamné à 30 jours de détention. Le 1er juin, deux heures avant sa sortie prévue, il a été emmené au département des enquêtes sur les crimes graves, où il a été accusé d’abus de pouvoir officiel ainsi que d’avoir entrepris des affaires illégales rapportant d’importants revenus. Le juge a ordonné la détention provisoire du journaliste pour une durée de quatre mois. Suite à l'arrestation d'Ojurov, des perquisitions ont été effectuées dans son appartement et dans les bureaux de Kanal 13. Des ordinateurs, des transporteurs électroniques et des documents ont été confisqués. La femme d'Orujov a déclaré qu'elle s'inquiétait de la santé d'Ojurov car il souffre de maladies chroniques. Les médias ont signalé que l'affaire contre Ojurov est liée à ses activités professionnelles. Kanal 13 produit des programmes sur des sujets sociaux et économiques, présentant, entre autres, des positions d'experts indépendants et de politiciens de l'opposition.
Mises à jour
06 avr. 2018
Le 5 avril 2018, la Cour suprême d'Azerbaïdjan a libéré Aziz Orujov, en vertu d'une condamnation à trois ans de prison avec sursis.
20 févr. 2018
Le 20 février 2018, la Cour d'appel de Bakou a confirmé le verdict de première instance prononcé à l'encontre d'Aziz Orujov. La défense a l'intention de faire appel de cette décision auprès de la Cour suprême.
18 déc. 2017
Le 15 décembre 2017, le tribunal de Bakou pour les crimes graves a condamné Aziz Orujov à 6 ans de prison pour activités commerciales illicites et détournement de fonds.
Suites données
06 avr. 2018
Le représentant de l'OSCE pour la liberté des médias salue la libération du journaliste Aziz Orudjev.
18 déc. 2017
Le représentant de l'OSCE pour la liberté des médias demande aux autorités azerbaïdjanaises de mettre fin aux mesures restrictives préjudiciables à la liberté et à la sécurité des journalistes
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link