24 janv. 2018 Niv. 1
L'État a répondu
Création de l'alerte : 22 déc. 2017 Grèce

Le syndicat de journalistes ESIEMTH et deux médias municipaux attaqués à Thessalonique

Source de la menaceInconnue
CatégorieAtteintes à la sécurité et à l’intégrité physique des journalistes
Auteur FEJ/FIJ
Auteur FEJ/FIJ
Le 20 décembre 2017, un groupe d'individus encagoulés a tenté de s’introduire dans le bâtiment de la chaîne de télévision locale TV100 et de la station de radio FM100 à Thessalonique. Ils n'ont pas réussi à franchir l'entrée, mais ils ont cassé les fenêtres et endommagé les véhicules de propriété des médias qui étaient stationnés à l'extérieur du bâtiment. Un employé a été frappé avec un pied-de-biche et il a été emmené à l'hôpital pour une blessure légère. Les vingt assaillants ont également projeté de la peinture et disséminé des tracts portant des messages contre les journalistes, notamment : "Une chaîne de télévision cassée pour chaque bulletin d'information du soir" et "Les journalistes, vous les voyous".

Le lendemain à midi, ce qui semble être le même groupe de personnes a attaqué les locaux du syndicat des journalistes des quotidiens de Macédoine et de Thrace (ESIEMTH). Les membres du personnel ont été menacés par une dizaine d'assaillants encagoulés qui leur ont demandé de ne pas bouger, vu qu' "une intervention était sur le point d'avoir lieu". Ils ont détruit deux PC, un téléviseur et d'autres matériels tels que des chaises et une imprimante avant de quitter le bureau. Des tracts similaires à ceux qui ont été disséminés dans les locaux de TV100 et FM100 ont été trouvés. Le ESIEMTH a déclaré à la FEJ que la police avait ouvert une enquête.
Réponses de l'État
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link