11 oct. 2017 Niv. 2
L'État a répondu
Création de l'alerte : 19 sept. 2017 Croatie

Des militants d'extrême droite menacent le journal Novosti pendant une manifestation

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieAutres actes ayant des effets dissuasifs sur la liberté des médias
Auteur FEJ/FIJ
Auteur FEJ/FIJ
Le 2 septembre 2017, les membres du Parti croate autochtone de droite (A-HSP), situé à l'extrême droite de l’échiquier politique, se sont réunis devant le bureau de l’hebdomadaire de Novosti dans le centre de Zagreb et ont brûlé un exemplaire du magazine, qui est publié par le Conseil national serbe en Croatie.

Selon la plateforme régionale des Balkans occidentaux pour la promotion de la liberté des médias et de la sécurité des journalistes, le A-HSP a accusé les journalistes de Novosti de répandre la haine contre les Croates et a appelé le gouvernement croate à cesser de financer le magazine.

Au moment de l'incident, les journalistes de Novosti ont également été, de manière répétée, la cible de propos haineux sur les réseaux sociaux et de menaces - y compris des menaces de mort - selon le rédacteur en chef de Novosti, Nikola Bajto. Ce dernier a déclaré lors d'une interview au journal Novi list que le A-HSP avait menacé les journalistes de Novosti de "finir comme Charlie Hebdo ".
Réponses de l'État
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link