25 janv. 2017 Niv. 2
Résolue
Création de l'alerte : 20 déc. 2016 Pologne

Pologne – L’accès des journalistes au parlement restreint

Source de la menaceEtatique
CatégorieAutres actes ayant des effets dissuasifs sur la liberté des médias
Auteur Article 19 AEJ FEJ/FIJ Index
Auteur Article 19 AEJ FEJ/FIJ Index
Samedi 17 décembre 2016, le porte-parole de la chambre des députés du Parlement polonais a adopté un arrêté interdisant l’accès au parlement de tous les journalistes, à la suite d’une démonstration de grande envergure à Varsovie et dans d’autres villes de Pologne protestant contre les changements relatifs à l’accès des journalistes au Parlement. L’arrêté est resté en vigueur et aucun journaliste n’a depuis été en mesure d’accéder au parlement.

La semaine passée, Marek Kuchciński, le porte-parole du Parlement polonais (membre du Parti Droit et Justice actuellement au pouvoir) a publié des modifications aux règles régissant l’accès des journalistes au parlement polonais. La finalité annoncée de ces changements était de ramener l’ordre dans le bâtiment et de limiter les interférences dans le travail des parlementaires. Des ONGs se sont déclarées inquiètes au sujet de nouvelles réglementations, qui, selon elles, allaient restreindre de manière disproportionnée la possibilité pour les journalistes de couvrir le travail des députés, en réduisant le nombre des journalistes accrédités, en limitant de manière significative la possibilité pour eux de faire des enregistrements et en réservant l’accès des journalistes à un centre officiel des médias, loin du bâtiment principal du Parlement.

Après le début des démonstrations, le porte-parole du Senat, Stanisław Karczewski, a tenu des consultations avec les éditeurs des principaux médias (le 17 et 19 décembre 2016) et a annoncé qu’il avait l’intention de faire des propositions le 6 Janvier 2017.
Résolue
: Le 9 janvier 2017, le Président du Sénat Stanislaw Karczewski a annoncé le retrait des modifications proposées et le retour aux règles en vigueur avant le 14 décembre 2016 concernant la présence des médias et la couverture des débats parlementaires et au moment de la reprise des travaux du Parlement, aucune restriction notoire au travail des journalistes couvrant la procédure parlementaire n’a été constatée. Le 25 janvier 2017, les organisations partenaires de la Plateforme ont déclaré ce cas "résolu", concluant qu'il ne représentait plus une menace active à la liberté des médias.
Réponses de l'État
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link