13 sept. 2016 Niv. 1
Résolue
Création de l'alerte : 12 nov. 2015 Belgique

Le journaliste palestinien Salama Attaallah attaqué alors qu'il couvrait une foire musulmane à Bruxelles

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieAtteintes à la sécurité et à l’intégrité physique des journalistes
Auteur FEJ/FIJ
Auteur FEJ/FIJ
Le 7 novembre 2015, le journaliste palestinien Salama Attaallah a été attaqué alors qu'il couvrait les activités de la foire musulmane de Bruxelles pour la chaîne de télévision Al Ghad. Il était dûment accrédité, avait obtenu un pass spécial "Service de presse" et avait été autorisé à filmer par le service de presse de l'événement. Alors qu'il filmait, un individu a demandé au journaliste de cesser de filmer les femmes participant à la foire. Attaallah a répondu qu'il n'était pas présent pour filmer des femmes mais pour faire un reportage au sujet de la foire. Il a été menacé et a reçu un coup de poing au visage. Son attaquant arborait un badge et a affirmé être un représentant de la foundation Al Aqsaa. L'attaque a été filmée. Plus tard, Salama Attaallah a sollicité un entretien avec un représentant officiel de l'événement au sujet de l'incident mais l'a personne qui s'est présentée a rejeté la plainte d'Attaallah. Le journaliste a ensuite déposé plainte auprès de la police de Bruxelles et a signalé l'incident à la Fédération européenne des journalistes.
Résolue
: Le journaliste Salama Attaallah a déposé plainte auprès de la police. Le 13 septembre 2016, les organisations partenaires de la Plateforme ont déclaré ce cas comme étant «résolu», concluant que cela ne représentait plus une menace à la liberté des médias.
Réponses de l'État
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link