04 avr. 2016 Niv. 2
L'État a répondu
Création de l'alerte : 30 oct. 2015 Turquie

Turquie : saisie d’un groupe de presse, descente de police et fermeture provisoire de deux chaînes TV, quelques jours avant les élections

Source de la menaceEtatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur Article 19 AEJ FEJ/FIJ Index
Auteur Article 19 AEJ FEJ/FIJ Index
Le mercredi 28 octobre 2015, à 4h30 du matin, la police turque a opéré une descente dans les bureaux de BugunTV et de KanalTurk, deux importantes stations TV, dont le propriétaire est Koza Ipek, un groupe de presse pro-opposition. Tarik Toros, le Directeur Général de BugunTV, a déclaré en direct que la police n'avait pas présenté de mandat ou d'ordonnance du tribunal avant la descente. Une séquence vidéo de la descente montre la police en train de faire irruption violemment dans les locaux et de faire usage de gaz lacrymogènes contre des manifestants se trouvant dehors. Un journaliste, Kamil Maman, a été détenu par la Police. La diffusion des deux chaînes a été interrompue pendant l'après-midi.
Mises à jour
05 nov. 2015
Près de 71 journalistes et travailleurs des médias ont été renvoyés du groupe İpek Media, le 3 novembre 2015
Réponses de l'État
Suites données
30 oct. 2015
Statement by the Spokesperson of the Secretary General
30 oct. 2015
The Commissioner for Human Rights Nils Muižnieks condemns the Turkish police’s violent raids against the media
30 oct. 2015
OSCE Representative condemns police raid against media outlets in Turkey, calls on authorities to restore and ensure media pluralism
Instruments du Conseil de l'Europe Clause de non-responsabilité
Clause de non-responsabilité
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link