17 févr. 2017 Niv. 2
L'État a répondu
Création de l'alerte : 12 mai 2016 Ukraine

Les données personnelles de milliers de journalistes prétendument accrédités auprès des rebelles publiées sur un site ukrainien

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieAutres actes ayant des effets dissuasifs sur la liberté des médias
Auteur FEJ/FIJ Index IPI
Auteur FEJ/FIJ Index IPI
Une organisation ukrainienne appelée le «Centre de recherche d'éléments de crimes contre la sécurité nationale (Myrotvorets)" a publié sur son site des milliers de données personnelles de journalistes qui, selon elle, seraient accrédités auprès des mouvements rebelles dans l'est du pays. Les détails comprennent les noms, les employeurs, les adresses e-mail et les numéros de téléphones portables de plus de 4000 journalistes, dont 36 Ukrainiens et étrangers. La publication de ces données a été condamnée par les journalistes ukrainiens qui considèrent cela comme une tentative d'intimidation des journalistes les incitant à ne pas demander l'accès aux zones aux mains des rebelles en Ukraine par peur d'être accusés de trahison ou d’être lynché par la foule dans le pays.
Réponses de l'État
17 févr. 2017
Réponse du Gouvernment ukrainien
Suites données
13 mai 2016
Le Secrétaire Général écrit au Président ukrainien.
12 mai 2016
La Représentante de l'OSCE pour la liberté des médias exprime son inquiètude au sujet de la sécurité des journalistes en Ukraine
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link