15 févr. 2017 Niv. 2
Aucune réponse
Création de l'alerte : 01 déc. 2016 Turquie

9 organes de presse fermés en Turquie suite à un décret sur l'état d'urgence

Source de la menaceEtatique
CatégorieAutres actes ayant des effets dissuasifs sur la liberté des médias
Auteur FEJ/FIJ Article 19 Index RSF
Aucune réponse
Auteur FEJ/FIJ Article 19 Index RSF
Le 22 novembre 2016, le gouvernement turc a publié un nouveau décret ordonnant la fermeture de 9 organes de médias supplémentaires, portant à 176 le nombre total d'organes de presse et maisons d'edition à avoir été fermés suite à la tentative de coup d'Etat du 15 juillet. Selon le décret sur l'Etat d'urgence n° 677, 375 organisations de la société civile et 9 organes de presse ont été fermés parce qu'ils sont soupçonnés d'avoir "fait partie d' organisations [ou] groupes terroristes répertoriés sur la liste du Conseil National de sécurité pour avoir agi contre la sécurité de l'Etat". Les journaux qui ont été fermés sont : Ekspres daily (Adana), Türkiye Manşet daily (Çorum), Dağyeli daily (Hatay), Akis daily (Kütahya), İpekyolu daily (Ordu), Son Dakika daily (İzmir) and Yedigün daily (Ankara). Le magazine Habereksen, qui est publié à Samsun et la radio FM Batman ont également été fermées.
Suites données
15 févr. 2017
Commissaire aux droits de l'homme : Des mesures urgentes sont nécessaires pour rétablir la liberté d’expression en Turquie
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link