15 juil. 2019 Niv. 1
L'État a répondu
Création de l'alerte : 15 mai 2019 Grèce

La voiture de Mina Karamitrou, journaliste de CNN Grèce, détruite par une bombe

Source de la menaceInconnue
CatégorieAtteintes à la sécurité et à l’intégrité physique des journalistes
Auteur CPJ FEJ/FIJ
Auteur CPJ FEJ/FIJ
Du liquide inflammable placé sous la voiture de Mina Karamitrou a explosé le 14 mai 2019 vers 2h30 du matin, alors que la voiture était garée devant le domicile de la journaliste à Papagou, dans la banlieue nord d'Athènes, selon les informations de la presse locale. La voiture a été détruite mais personne n'a été blessé, selon les médias. Karamitrou est journaliste spécialiste des affaires de police pour l'édition grecque de CNN, d'après sa page de présentation sur le site web de la chaîne. Elle travaille aussi pour la chaîne privée OPEN TV.
La police a ouvert une enquête sur l'attentat à la bombe, selon le site d'information grec Skai.
CNN Grèce a condamné l'attaque dans un communiqué, la qualifiant d' "attaque contre le monde journalistique tout entier".
Le porte-parole du gouvernement grec, Dimitris Tzanakopoulos, a condamné l'attaque sur Twitter, la qualifiant de " atteinte délibérée " à la liberté de la presse et affirmant que les auteurs devront répondre de leurs actes. Le syndicat de journalistes des quotidiens d'Athènes (ESIEA) a condamné l'attaque et déclaré que la “violence,les menaces et le chantage ne forceront pas nos collègues à se taire".
Réponses de l'État
15 juil. 2019
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link