11 juin 2019 Niv. 2
Résolue
Création de l'alerte : 11 déc. 2018 Grèce

Un journaliste licencié sous la pression des supporters d'un club de football

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur FEJ/FIJ Index
Auteur FEJ/FIJ Index
Le journaliste grec Vangelis Braoudakis a été licencié, le 30 novembre, par la direction du quotidien "Ethnos", sous la pression des supporters du club de foot PAOK, qui réclamaient publiquement son licenciement. Le 5 octobre, la radio Arena FM, à Thessalonique, a consacré deux heures d'émission aux violentes récriminations des supporters du club de football PAOK à l'égard du journaliste Vangelis Broudakis, accusé d'être "un ennemi du club". Son licenciement a explicitement été réclamé sur antenne. La campagne de harcèlement s'est poursuivie sur les réseaux sociaux. "Ethnos" a fini par licencier le journaliste. L'Union des journalistes des quotidiens d'Athènes (ESIEA) a dénoncé "ce licenciement illégal et abusif", condamnant les incessantes manoeuvres d'intimidation des supporters à l'égard des journalistes.
Résolue
11 juin 2019: Le 11 juin 2019, considérant le fait qu’aucune plainte n'a été déposée par le journaliste, les organisations partenaires de la Plateforme ont déclaré ce cas "résolu", concluant qu'il ne représentait plus une menace active à la liberté des médias.
Réponses de l'État
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link