11 juin 2019 Niv. 2
Résolue
Création de l'alerte : 18 mai 2016 Albanie

Un Journaliste sportif agressé par le Président d'un club de football

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieAtteintes à la sécurité et à l’intégrité physique des journalistes
Auteur Index
Auteur Index
Le journaliste Eduard Ilnica a été agressé Dans la rue Gjollesha vers 22h le 9 mai 2016. Selon le magazine Panorama Sports, il incrimine le Président du club de football Kastrioti, Alban Vogl. Ce dernier aurait tenté d'obliger le journaliste à monter dans son véhicule. Ilnica a été admis à l'hôpital peu après. Le journal Balkan Insight reporte que la police aurait déclaré que "Le suspect a tenté de l'obliger à monter dans sa voiture et de l'agresser suite à un article qu'il aurait écrit dans un journal local". L'incident s'est produit après qu’Ilnica ait écrit sur les événements violents qui ont eu lieu pendant un match de football local à Peshkopi. Ilnica a déclaré à Panorama Sport qu'il ne sait pas ce qui a provoqué l'agression, mais qu'il croit qu'elle est liée à sa prise de position critique vis à vis du Club Kastirotit. Vogli a été arrêté par la police de Tirana en tant que suspect. Dunja Mijatović, la Représentante de la liberté des media de l'OSCE, a condamné une agression contre le journaliste Eduard Ilnica à Tirana lundi soir, et a demandé aux autorités albanaises de diligenter une enquête rapide et approfondie sur l'incident. “Je condamne cette attaque ; la violence contre les journalistes ne doit pas être tolérée', a-t-elle déclaré . “Je salue la réaction rapide de la police et espère que l'enquête produira des résultats et conduira tous les auteurs devant la justice." Selon Balkan Insight, Telesport aurait déclaré "Notre personnel dénonce cet acte lâche et en appelle aux organes de l'Etat pour que justice soit faite dès que possible". “C'est une honte qu'un journaliste sportif ait été passé à tabac pour avoir fait son travail".
Résolue
11 juin 2019: En mai 2016, le journaliste a retiré sa plainte, n'étant pas certain de l'identité de son agresseur. L'agresseur présumé (Alban Vogli) a été libéré après un mois de détention. Le 11 juin 2019, les organisations partenaires de la Plateforme ont déclaré ce cas "résolu", concluant qu'il ne représentait plus une menace active à la liberté des médias.
Réponses de l'État
18 mai 2016
Réponse des autorités albanaises
Suites données
18 mai 2016
La Représentante de l'OSCE pour la Liberté des Médias condamne l'attaque contre le journaliste en Albanie, et a demandé enquête rapide et approfondie
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link