13 août 2018 Niv. 1
L'État a répondu
Création de l'alerte : 27 juin 2018 Croatie

Journaliste hospitalisé suite à une agression

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieAtteintes à la sécurité et à l’intégrité physique des journalistes
Auteur Index FEJ/FIJ
Auteur Index FEJ/FIJ
Le 24 juin 2018, le journaliste Hrvoje Bajlo a été grièvement blessé et a dû être hospitalisé à la suite d'une attaque brutale dans la ville côtière de Zadar, a rapporté le site d'information croate Index.hr. Selon Index, Bajlo, qui possède le site Internet de Zadar News et écrit pour les médias nationaux Index et l'hebdomadaire Nacional, a identifié son attaquant comme étant Jakov Surać, un ancien joueur de football qui a joué pour l'équipe de Zadar et qui est désormais un businessman. Surać a été arrêté et placé en garde à vue pendant deux jours dans le cadre de l'attaque, mais a été relâché plus tard, à condition qu'il ne s’approche pas à moins de 50 mètres de Bajlo, a rapporté le site d'information N1. L'incident, survenu dimanche soir devant un café-bar à Zadar, a entraîné la rupture du bras droit de Bajlo ainsi que d'autres blessures à son corps et à sa tête, a indiqué l'Association des journalistes croates (HND). Dans un communiqué publié sur son site Internet, HND a déclaré que Surać avait d'abord abusé verbalement de Bajlo, se référant à son travail pour les deux médias nationaux, puis menacé de le tuer s'il continuait à écrire sur deux anciens hauts fonctionnaires qui font l'objet d'une enquête pour corruption. Selon HND, Surać a ensuite agressé physiquement Bajlo, qui a été laissé inconscient après l'attaque. HND a noté qu'au cours des dernières années, Bajlo avait déjà reçu des menaces en raison de son journalisme d'enquête, mais malgré le fait de signaler toutes ces menaces à la police, aucun progrès n'avait été accompli dans la résolution de ces cas. Il a exigé une action plus ferme de la part de la police, et a appelé le gouvernement à condamner clairement le nombre croissant de menaces et d'attaques contre les journalistes.
Réponses de l'État
13 août 2018
Suites données
27 juin 2018
Le représentant de l'OSCE pour la liberté des médias a condamné l'attaque physique et la menace de mort contre un journaliste Hrvoje Bajlo.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link