11 oct. 2019 Niv. 1
L'État a répondu
Création de l'alerte : 16 juil. 2019 n° 81/2019 Ukraine

Les locaux de la chaîne de télévision "112 Ukraine" à Kyiv attaqués à la grenade

Source de la menaceInconnue
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur FEJ/FIJ CPJ Index RSF
Auteur FEJ/FIJ CPJ Index RSF
Le 13 juillet 2019, deux personnes non identifiées ont attaqué les bureaux de la chaîne de télévision privée "112 Ukraine", rue Dehtiarivska 21G, à Kyiv, au lance-grenades. L'attaque a eu lieu à 3h27 du matin et a été enregistrée par trois caméras de vidéosurveillance installées à l'extérieur du bâtiment de la chaîne. L'incident a endommagé la façade et les voitures garées à proximité. Personne n'a été blessé. A 3h40, les résidents locaux ont alerté la police qui a immédiatement entrepris l’inspection du secteur. Le tube usagé d’un lance-grenade a été trouvé. Le service de presse de la police nationale a qualifié l'incident d'« acte terroriste ». Le Service de sécurité de l'Ukraine a ouvert une enquête. La chaîne 112 avait reçu un avertissement plus tôt cette semaine à la suite de la programmation de la diffusion en première du documentaire "Revealing Ukraine". Des employés de "112 Ukraine" avaient reçu des messages de menaces. Le documentaire avait été qualifié de « récit anti-ukrainien de propagande du Kremlin » par le Ministère de la politique de l'information. La chaîne 112 a annulé la diffusion en prévision d'éventuelles conséquences juridiques et a sollicité une protection policière. Selon l'Union nationale des journalistes d'Ukraine, la police n'a pas donné suite à la demande, ni avant ni après l'attaque. "112 Ukraine" a désormais renforé seule sa protection.
Réponses de l'État
11 oct. 2019
Nouveau Réponse du Gouvernement ukrainien
Suites données
16 juil. 2019
Déclaration du Représentant de l'OSCE pour la liberté des médias (en anglais) : "OSCE Media Freedom Representative condemns attack against Ukrainian TV channel 112 in Ukraine"
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link