11 mars 2019 Niv. 2
Aucune réponse
Création de l'alerte : 21 janv. 2019 n° 11/2019 Belgique

Plaintes multiples contre les journalistes d'investigation David Leloup et Tom Cochez

Source de la menaceNon-étatique
CatégorieHarcèlement et intimidation de journalistes
Auteur FEJ/FIJ
Aucune réponse
Auteur FEJ/FIJ
Les journalistes d'investigation belges David Leloup et Tom Cochez sont la cible de plaintes multiples émanant d'entreprises ou d'individus du monde politico-financier liégeois. Suite à une série d'articles publiés entre avril 2017 et décembre 2018, dans l'hebdomadaire "Le Vif-L'Express" sur une affaire de corruption impliquant le député fédéral socialiste Alain Mathot et sur les affaires de la société Nethys, dirigée par Stéphane Moreau, ancien maire socialiste de la commune d'Ans, David Leloup a été la cible de cinq plaintes et de deux menaces de plaintes, en un peu moins d'un an, entre le 5 janvier et le 28 décembre 2018. Le journaliste doit notamment répondre d'une plainte pénale déposée par la société Semeb et de quatre plaintes au Conseil de déontologie journalistique (CDJ), déposées par Alain Mathot et les sociétés Nethys SA et Ogeo Fund. Deux autres menaces de plaintes judiciaires ont été annoncées par l'homme d'affaire bruxellois Dominique Janne et par Ogeo Fund.

Le journaliste Tom Cochez est par ailleurs ciblé par deux plaintes déontologiques et deux menaces de plainte judiciaire, dont une vise également le média en ligne d’investigation flamand Apache, qui collabore avec Le Vif-L'Express sur ces dossiers d'investigation. L'Association belge des Journalistes Professionnels (AJP) s'inquiète de cette multiplication de plaintes ciblant ces journalistes. L'AJP a mis un avocat à disposition de David Leloup, afin de répondre au harcèlement judiciaire dont il fait manifestement l'objet.
Mises à jour
12 août 2019
Le 16 mai 2019, des informations concernant une villa en Thaïlande que le député Alain Mathot aurait acquise à l’aide d’un prêt de 475 000 € ont amené le parquet de Liège à ouvrir une enquête préliminaire sur présomptions de blanchiment d'argent, et à ordonner une perquisition à domicile.
13 mai 2019
Le 11 avril 2019, le président du Tribunal de première instance de Liège a décidé de reporter l’affaire du Fonds Ogeo, dans la mesure où elle n’était pas inscrite au rôle du tribunal. La caisse de retraite liégeoise Ogeo Fund poursuit Thierry Fiorilli, rédacteur en chef du Vif/L'Express et les journalistes David Leloup et Tom Cochez pour 500 000 € de dommages et intérêts.
11 mars 2019
Le 8 mars 2019, l'association belge de soutien aux journalistes et aux lanceurs d'alerte Xpress a révélé que l'avocat de la société Nethys et de Stéphane Moreau a mis la Fédération Européenne des Journalistes (FEJ) en demeure de supprimer toute référence à ses clients dans l'alerte publiée sur la Plateforme pour renforcer la protection du journalisme et la sécurité des journalistes du Conseil de l’Europe. La FEJ n’a pas donné suite.
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link