20 févr. 2019 Niv. 1
L'État a répondu
Création de l'alerte : 14 déc. 2018 n° 140/2018 Serbie

Le journaliste d'investigation Milan Jovanović attaqué avec un cocktail Molotov

Source de la menaceInconnue
CatégorieAtteintes à la sécurité et à l’intégrité physique des journalistes
Auteur FEJ/FIJ CPJ Index RSF
Auteur FEJ/FIJ CPJ Index RSF
Le 12 décembre 2018, la maison de Milan Jovanović, journaliste d'investigation pour le site d'informations indépendant Žig Info, a été incendiée à 3h30 du matin à Vrčin lorsqu'un cocktail Molotov a été lancé par la fenêtre de son garage. Des inconnus ont ouvert le feu sur sa porte pour empêcher la famille de quitter la maison, ont rapporté les médias locaux et régionaux. M. Jovanović et son épouse ont pu s'échapper par la fenêtre arrière et ont vu leur propriété entière, y compris une voiture, incendiée. Jovanovic n'a pas été blessé, mais il a affirmé que l'incendie était survenu à cause de ses articles visant la mafia de la municipalité de Grocka, à 20 km de Belgrade. Le journaliste a rendu compte de la "propriété soudainement acquise" du responsable de la municipalité de Grocka, et a affirmé être victime de corruption dans la construction de systèmes d'égouts, à la suite de quoi les autorités locales ont coupé son alimentation en eau. Après l'attaque, il a déposé plusieurs plaintes auprès de la police et écrit deux lettres au président serbe, Aleksander Vučić, lui demandant d'intervenir et de veiller à ce qu'il puisse travailler sans craindre de représailles. Zeljko Matorcevic, rédacteur en chef de Žig Info, a déclaré que Jovanović avait reçu des menaces en juillet, après la publication de leurs rapports faisant état d'actes répréhensibles au sein de la municipalité, selon le rapport.
Réponses de l'État
20 févr. 2019
Réponse des autorités serbes (Information du Ministère de l'Intérieur)
Ouvrir dans une nouvelle fenêtre show-link