Toutes personnes relevant de l’effectif du Secrétariat du Conseil de l’Europe, quels que soient leur rang, leurs fonctions ou leurs qualités, ont l’obligation de signaler tout soupçon plausible de fraude ou de corruption.