La ville interculturelle construit ses politiques et son identité sur la reconnaissance explicite que la diversité peut représenter une ressource pour le développement de la société.

La première étape est donc l’adoption (et mise en œuvre) de stratégies visant à faciliter les rencontres et les échanges interculturels positifs, et promouvoir la participation active des résidents et des communautés dans le développement de la ville, en répondant aux besoins d’une population diverse. Le modèle politique d’ « intégration interculturelle » est étayé par de très nombreuses données issues de la recherche, des instruments juridiques internationaux variés, et de l’ensemble des contributions des villes membres du programme des Cités interculturelles, qui partagent leurs exemples de bonnes pratiques sur la gestion de la diversité, la résolution des conflits éventuels, et les bénéfices de l’avantage de la diversité.

Cette section offre des exemples d'approches interculturelles tendant à faciliter l'élaboration et mise en œuvre de stratégies interculturelles.

Retour

Femmes de Botkyrka

Renforcement des capacités des femmes d’origine étrangère et de leurs possibilités d’accès au marché de l’emploi et/ou à la formation, afin de contribuer à leur autonomie sociale et financière ; coopération à travers un partenariat entre la société civile, la municipalité et l’État pour améliorer la condition sociale et financière des femmes d’origine étrangère.
Action menée pendant trois années, à partir du 1er mars 2018.
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

L’action s’inscrit dans le volet de la stratégie interculturelle de la ville consacré aux femmes d’origine étrangère, groupe cible particulier dont l’accès au marché de l’emploi et de la formation nécessite des réformes structurelles. Le principal objectif du projet est de renforcer l’autonomie de ces femmes. La responsabilité de placer les personnes en mesure de travailler sur le marché de l’emploi incombe à l’Agence nationale suédoise. Or cette agence n’est pas en capacité de remplir sa mission auprès des femmes d’origine étrangère ayant un faible niveau d’études. La municipalité est tenue quant à elle de garantir les droits sociaux et économiques de ses administrés, quels qu’ils soient, et les organisations de la société civile sont des entités locales amenées à entrer en contact avec le public visé du fait de leurs activités. Afin d’accélérer le processus consistant à trouver des structures capables d’accompagner les femmes d’origine étrangère dans leur recherche d’emploi ou de formation, les trois secteurs ont signé un accord de partenariat qui identifie les fonctions premières des parties prenantes (la municipalité, l’Agence nationale pour l’emploi et les trois organisations de la société civile concernées). Cet accord met en outre l’accent sur ce qui doit être fait différemment et conjointement pour que le projet soit couronné de réussite.

Le partenariat repose sur trois principes fondamentaux : 1. Pour atteindre les objectifs fixés, la planification des activités et des formations ainsi que la conception des structures doivent impérativement s’appuyer sur des connaissances empiriques. Le public visé possède ces connaissances. 2. Le partenariat se fonde sur la création conjointe, le dialogue mutuel et l’égalité entre les différentes parties prenantes. 3. Un/e chargé/e de recherche réalisera un suivi du projet pour vérifier que les actions menées correspondent bien à ce qui doit être fait – et ce qui doit être fait est défini pour l’essentiel par les femmes elles-mêmes.

Les principaux résultats escomptés à l’issue des trois années sont les suivants :

  • Ouvrir le marché de l’emploi aux femmes d’origine étrangère.
  • S’assurer que les participants considèrent les activités conduites comme un moyen de renforcer leur autonomie et de leur ouvrir de nouveaux horizons.
  • S’assurer que les participants se sentent maîtres de leurs choix et savent tirer parti des possibilités qui leur sont offertes.

Exemple d’activités planifiées à ce jour :

  • création de réseaux ;
  • cours de langues ;
  • formation professionnelle ;
  • soutien psychosocial ;
  • formations pour le personnel travaillant avec les femmes sur l’approche interculturelle, l’élaboration de politiques de valorisation et l’égalité de traitement ;
  • formation de base sur le civisme pour les femmes.

Les activités évolueront au cours des trois années que durera le projet en fonction des demandes et des besoins exprimés par les femmes.

Un suivi sera réalisé tous les trois mois. Des indicateurs et des outils de mesure communs seront mis au point par le comité conjoint. Le/a chargé/e de recherches externe apportera son concours en la matière de manière à définir des indicateurs pertinents, axés spécifiquement sur les effets/résultats attendus.

L’action fera l’objet d’une procédure d’évaluation conduite par le comité conjoint ainsi que par chaque organisation/autorité concernée.

Le partenariat a été signé et les activités ont démarré grâce à la coopération de l’État, de la municipalité et de la société civile. Les activités seront élaborées conjointement par les partenaires et le groupe cible afin de garantir leur qualité.


Filtres par Filtres par
Topic
Anti-discrimination et égalité
Anti-rumeur
Entreprises et emploi
Communication et sensibilisation du public
Culture, loisirs et patrimoine
Développer une culture de l’ouverture et de l’interculturel
Education
Égalité des sexes et intersectorialité
Santé, Sécurité sociale et soutien aux familles
Logement et urbanisme
Leadership et engagement politique
Médiation et résolution des conflits
Multilinguisme
Participation politique et publique
Services publics et de proximité
Réfugiés
Religion et dialogue interreligieux
Roms
Sécurité et justice
Accueil et intégration sociale
Pays
Australie
Autriche
Canada
Croatie
Chypre
Danemark
France
Allemagne
Grèce
Islande
Irlande
Israël
Italie
Japon
Pays-Bas
Nouvelle Zélande
Norvège
Portugal
Serbie
Espagne
Suède
Suisse
Ukraine
Royaume-Uni
Année
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
Reset Filter