La ville interculturelle construit ses politiques et son identité sur la reconnaissance explicite que la diversité peut représenter une ressource pour le développement de la société.

La première étape est donc l’adoption (et mise en œuvre) de stratégies visant à faciliter les rencontres et les échanges interculturels positifs, et promouvoir la participation active des résidents et des communautés dans le développement de la ville, en répondant aux besoins d’une population diverse. Le modèle politique d’ « intégration interculturelle » est étayé par de très nombreuses données issues de la recherche, des instruments juridiques internationaux variés, et de l’ensemble des contributions des villes membres du programme des Cités interculturelles, qui partagent leurs exemples de bonnes pratiques sur la gestion de la diversité, la résolution des conflits éventuels, et les bénéfices de l’avantage de la diversité.

Cette section offre des exemples d'approches interculturelles tendant à faciliter l'élaboration et mise en œuvre de stratégies interculturelles.

Retour

La plateforme interreligieuse de Genève

Un réseau de 23 groupes divers qui parle d’une seule voix

À Genève, une plateforme interreligieuse propose un éventail d’activités visant à générer dans la société civile un dialogue et des relations entre personnes de différentes religions et philosophies – en reconnaissant la diversité au sein des divers groupes – et à poursuivre ensemble des objectifs communs. Cette plateforme, composée de 23 groupes divers, s’adresse à tous ceux (individus et groupes) qui sont intéressés par la religion. Lors de sa création, en 1992, elle a fait l’objet d’une charte reconnue par tous les participants.

Voici quelques-unes des activités menées par la plateforme :

  • Établissement d’une « maison des religions » comme lieu où tous les cultes peuvent coexister et trouver leur place, à proximité du siège de plusieurs institutions internationale.
  • Sensibilisation à différentes religions par le biais de multiples activités ; par exemple, tenue annuelle d’une « semaine des religions » proposant des activités d’interaction (événements, visites, etc.) organisées autour d’un thème commun (objets sacrés, faits religieux, etc.).
  • Publication d’un calendrier interreligieux particulièrement destiné aux étudiants afin de sensibiliser aux différentes fêtes religieuses qui jalonnent l’année.
  • Déclarations publiques visant à aborder les opinions conflictuelles véhiculées dans les médias ainsi qu’à manifester en faveur de la paix et en opposition à la discrimination, notamment en réaction à des événements.
  • Projets de jumelage, où les gens de différentes confessions se rendent sur le lieu de culte des autres.
  • Discussions sur la coexistence et la compréhension interreligieuses, et événements où les responsables politiques et le grand public examinent ensemble des questions liées à la religion.
  • Événements artistiques et récompenses en hommage à différentes expressions et expériences de la religion en musique, etc.
  • Projets spécifiques à l’intention de certains groupes (jeunesse, par exemple).

Filtres par Filtres par
Topic
Anti-discrimination et égalité
Anti-rumeur
Entreprises et emploi
Communication et sensibilisation du public
Culture, loisirs et patrimoine
Développer une culture de l’ouverture et de l’interculturel
Education
Égalité des sexes et intersectorialité
Santé, Sécurité sociale et soutien aux familles
Logement et urbanisme
Leadership et engagement politique
Médiation et résolution des conflits
Multilinguisme
Participation politique et publique
Services publics et de proximité
Réfugiés
Religion et dialogue interreligieux
Roms
Sécurité et justice
Accueil et intégration sociale
Pays
Australie
Autriche
Canada
Croatie
Chypre
Danemark
France
Allemagne
Grèce
Islande
Irlande
Israël
Italie
Japon
Pays-Bas
Nouvelle Zélande
Norvège
Portugal
Serbie
Espagne
Suède
Suisse
Ukraine
Royaume-Uni
Année
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
Reset Filter