La ville interculturelle construit ses politiques et son identité sur la reconnaissance explicite que la diversité peut représenter une ressource pour le développement de la société.

La première étape est donc l’adoption (et mise en œuvre) de stratégies visant à faciliter les rencontres et les échanges interculturels positifs, et promouvoir la participation active des résidents et des communautés dans le développement de la ville, en répondant aux besoins d’une population diverse. Le modèle politique d’ « intégration interculturelle » est étayé par de très nombreuses données issues de la recherche, des instruments juridiques internationaux variés, et de l’ensemble des contributions des villes membres du programme des Cités interculturelles, qui partagent leurs exemples de bonnes pratiques sur la gestion de la diversité, la résolution des conflits éventuels, et les bénéfices de l’avantage de la diversité.

Cette section offre des exemples d'approches interculturelles tendant à faciliter l'élaboration et mise en œuvre de stratégies interculturelles.

Retour

Les demandes d’asile des personnes LGBT

Répondre aux besoins spécifiques des personnes LGBT demandeuses d’asile à Genève

La ville de Genève soutient les organisations et les associations de lesbiennes, gays, bi et trans* (LGBT) actives en matière d’asile, et qui ont lancé un programme d’étude et d’action conjoint.

Depuis quelques années, les questions LGBT représentent un problème de migration majeur au niveau international. De plus en plus de personnes, victimes de persécutions liées à leur orientation sexuelle et/ou à leur identité de genre, cherchent protection hors de leur pays, notamment en Europe.

La coordination asile.ge, qui rassemble des associations travaillant avec les migrant et les demandeurs d’asile, et la Fédération genevoise des associations LGBT, qui coordonne les associations LGBT actives sur le sol genevois, se sont associées pour mener un projet permettant de répondre aux besoins spécifiques des personnes LGBT relevant du domaine de l’asile à Genève.

À Genève, les données quantitatives et qualitatives sur la population LGBT relevant du domaine de l’asile sont quasi inexistantes. Ces personnes, de par leur appartenance à des populations stigmatisées et leur invisibilité sociale quasi totale, se trouvent souvent dans des situations spécifiques de vulnérabilité et d’insécurité.

Le projet « Asile LGBT-Genève » vise plusieurs objectifs : identifier les besoins des personnes LGBT relevant du domaine de l’asile à Genève ; mettre en œuvre des actions efficaces pour améliorer leurs conditions de vie ; promouvoir de bonnes pratiques parmi tous les acteurs en contact avec cette population.

Ce projet est soutenu par le Service Agenda 21-Ville durable de la municipalité de Genève, par le Bureau de l’intégration des étrangers du Canton et par le Service de lutte contre le racisme de la Confédération suisse.


Filtres par Filtres par
Topic
Anti-discrimination et égalité
Anti-rumeur
Entreprises et emploi
Communication et sensibilisation du public
Culture, loisirs et patrimoine
Développer une culture de l’ouverture et de l’interculturel
Education
Égalité des sexes et intersectorialité
Santé, Sécurité sociale et soutien aux familles
Logement et urbanisme
Leadership et engagement politique
Médiation et résolution des conflits
Multilinguisme
Participation politique et publique
Services publics et de proximité
Réfugiés
Religion et dialogue interreligieux
Roms
Sécurité et justice
Accueil et intégration sociale
Pays
Australie
Autriche
Canada
Croatie
Chypre
Danemark
France
Allemagne
Grèce
Islande
Irlande
Israël
Italie
Japon
Pays-Bas
Nouvelle Zélande
Norvège
Portugal
Serbie
Espagne
Suède
Suisse
Ukraine
Royaume-Uni
Année
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
Reset Filter