La ville interculturelle construit ses politiques et son identité sur la reconnaissance explicite que la diversité peut représenter une ressource pour le développement de la société.

La première étape est donc l’adoption (et mise en œuvre) de stratégies visant à faciliter les rencontres et les échanges interculturels positifs, et promouvoir la participation active des résidents et des communautés dans le développement de la ville, en répondant aux besoins d’une population diverse. Le modèle politique d’ « intégration interculturelle » est étayé par de très nombreuses données issues de la recherche, des instruments juridiques internationaux variés, et de l’ensemble des contributions des villes membres du programme des Cités interculturelles, qui partagent leurs exemples de bonnes pratiques sur la gestion de la diversité, la résolution des conflits éventuels, et les bénéfices de l’avantage de la diversité.

Cette section offre des exemples d'approches interculturelles tendant à faciliter l'élaboration et mise en œuvre de stratégies interculturelles.

Retour

Cours de tolérance

Promouvoir l’intégration sociale des Roms et combattre les stéréotypes
6 mois : de janvier à juin 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie interculturelle, la ville de Pavlograd a instauré une collaboration très dynamique avec l’association rom locale, « Amaro Kher ». Créée en 2012, Amaro Kher est la première association rom de la ville. En 2017, le projet « Cours de tolérance » a été lancé dans les écoles de Pavlograd. Dans ce contexte, des membres de la communauté rom sont venus dispenser un certain nombre de cours aux élèves de différentes classes d’âge afin de leur faire découvrir leur culture et de leur permettre de dépasser les préjugés existants.

L’année 2017 a été particulièrement importante pour la communauté rom de Pavlograd étant donné que le projet d’Amaro Kher intitulé « Le square des Roms » a remporté le concours « Construire la communauté de nos propres mains » lancé par le Conseil municipal de Pavlograd et DTEK, la principale entreprise ukrainienne de production d’énergie, se voyant ainsi accorder une subvention.

En outre, étant donné qu’Amaro Kher a participé très activement aux projets sociaux, caritatifs et bénévoles menés dans la ville en 2017, le Conseil municipal a décidé de lui octroyer un prêt sans intérêt pour l’achat de biens à l’usage de la communauté.

Évaluation : Les retombées des « Cours de tolérance » sont déjà partiellement visibles : on observe en effet un certain intérêt de la part des élèves pour la culture, la cuisine, la musique et les traditions roms. Les autorités de la ville prévoient d’évaluer l’impact de ce projet et de celui du « square des Roms » simultanément, une fois qu’ils seront achevés, c’est-à-dire dans 18 mois.
Partenariat : Ces initiatives ont été mises en œuvre dans le cadre d’un partenariat entre la ville de Pavlograd, les écoles de la ville, des entreprises privées et l’association rom de la société civile.


Filtres par Filtres par
Topic
Anti-discrimination et égalité
Anti-rumeur
Entreprises et emploi
Communication et sensibilisation du public
Culture, loisirs et patrimoine
Développer une culture de l’ouverture et de l’interculturel
Education
Égalité des sexes et intersectorialité
Santé, Sécurité sociale et soutien aux familles
Logement et urbanisme
Leadership et engagement politique
Médiation et résolution des conflits
Multilinguisme
Participation politique et publique
Services publics et de proximité
Réfugiés
Religion et dialogue interreligieux
Roms
Sécurité et justice
Accueil et intégration sociale
Pays
Australie
Autriche
Canada
Croatie
Chypre
Danemark
France
Allemagne
Grèce
Islande
Irlande
Israël
Italie
Japon
Pays-Bas
Nouvelle Zélande
Norvège
Portugal
Serbie
Espagne
Suède
Suisse
Ukraine
Royaume-Uni
Année
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
Reset Filter