Retour

Migration et tension à la frontière polonaise-biélorusse

Communiqué du Comité Migration de la Conférence des OING
Strasbourg 5 novembre 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Photo by Maciej Moskwa / Testigo Documentary via Fundacja Ocalenie

Photo by Maciej Moskwa / Testigo Documentary via Fundacja Ocalenie

Le Président de la Conférence des OING et le Comité Migration « droits des personnes migrantes » pressent les organes du Conseil de l’Europe à renforcer leur implication dans les tensions croissantes à la frontière polono-biélorusse, afin que cessent les violations au droit d’asile et aux droits fondamentaux dans la crise humanitaire installée depuis le mois d’aout 2021.

Nous demandons aux organes compétents du Conseil de l’Europe d’envoyer une délégation à la frontière polono-biélorusse et, pour les pays concernés, d’examiner les changements législatifs récents en matière de migration pour relever leur éventuelle incompatibilité avec le droit européen.


  Texte du communiqué