Retour

Appel à contributions d'enfants

17 octobre: Journée mondiale pour l'éradication de la pauvreté
Strasbourg 30 juillet 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Appel à contributions d'enfants

L’éradication de l’extrême pauvreté est une cause mondiale qui, conformément aux Objectifs de Développement Durable de l’ONU, engage toutes les organisations nationales et internationales. Comme chaque année, le 17 octobre 2019, à l’occasion de la Journée internationale pour l’éradication de la pauvreté, la Conférence des OING organise une courte cérémonie sur parvis du Palais de l’Europe afin d’honorer les victimes de la misère, de rappeler et de promouvoir l’engagement du Conseil de l’Europe à la lutte contre la pauvreté, à travers la mise en œuvre des droits sociaux au sein des Etats membres du Conseil de l’Europe.

Le thème de cette année est le droit au logement décent et une place particulière sera donnée à la parole des enfants. Pour cela, nous lançons un appel à contribution pour que les enfants puissent s’exprimer lors de cet événement qui se déroulera en présence de personnalités du Conseil de l’Europe.

Si votre organisation, à travers les activités menées avec des enfants, souhaite contribuer, vous pouvez inviter les enfants :

  • à dessiner ce qui est important dans un quartier ou un village (le dessin devrait avoir le format A4)
  • à rédiger un message collectif à l’attention des représentants des Etats membres. Pour ce faire, vous pouvez informer les enfants de l'article 31 de la Charte sociale européenne révisée du Conseil de l’Europe, l’article 27 de la Convention internationale des droits des enfants de l’ONU (1989) et le principe 4 de la Déclaration des droits des enfants de l’ONU (1959)

L’ensemble des réalisations des enfants est à envoyer dès que possible, et au plus tard le 10 septembre, à Hélène Rozet  et Maritchu Rall qui sont également disponibles pour fournir des informations supplémentaires si nécessaire.

Un très grand merci.

Maritchu Rall, Hélène Rozet et Léon Dujardin