Retour

Les Statistiques pénales annuelles du Conseil de l'Europe sont disponibles

Strasbourg 08/03/2016
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
© Shutterstock

© Shutterstock

Le surpeuplement carcéral diminue lentement en Europe depuis 2011, bien que la situation demeure problématique dans une administration pénitentiaire sur quatre, selon l’édition 2014 des Statistiques pénales annuelles du Conseil de l’Europe (SPACE), publiée le 8 mars 2016.

La proportion de reclus pour 100 places est passée de 99 détenus en 2011 à 96 détenus en 2013, et à 94 détenus en 2014. Le taux d´incarcération a également diminué de 7 % en 2014 par rapport à l’année précédente, passant de 134 à 124 détenus pour 100 000 habitants. Les prisons d’Europe restent cependant proches de la saturation de leur capacité d’accueil, avec 1 600 324 personnes détenues.

Le nombre d’administrations pénitentiaires souffrant de surpeuplement a nettement diminué (passant de 21 en 2013 à 13 en 2014). Les pays dont les établissements pénitentiaires affichent le taux de surpeuplement le plus grave sont la Hongrie, la Belgique, « l’ex-République yougoslave de Macédoine », la Grèce, l’Albanie, l’Italie, l’Espagne (administration nationale), la Slovénie, la France, le Portugal, la Serbie, la Roumanie et l’Autriche.

« Le surpeuplement entrave considérablement la réinsertion des délinquants et par la même, les possibilités de mieux protéger la société contre la criminalité. Il peut également porter atteinte aux droits de l’homme. Je salue les progrès réalisés en termes de réduction de la surpopulation carcérale. Les Etats encore concernés doivent redoubler d’efforts pour venir à bout du problème, en appliquant notamment des mesures alternatives à l’emprisonnement » a déclaré le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, Thorbjørn Jagland.


Nous développons des normes dans le domaine des Droits de l’homme et de l’Etat de droit, surveillons leur mise en œuvre sur le plan national et coopérons avec les Etats afin de faciliter cette mise en oeuvre

www.coe.int/justice
SaveSaveSaveSaveSaveSave
médias sociaux médias sociaux
Réseaux sociaux

Trouver une information

 Portail de recherche

SaveSave
archives archives
Archives news

 2017 - 2016 - 2015 - 2014

Multimédia

Videos

info info

Organigramme

[Au 01/07/2018]

Contactez-nous

Direction Générale
Droits de l'Homme et Etat de droit

Bâtiment Agora
67075 Strasbourg Cedex

SaveSave