Retour

Atelier à Sarajevo pour présenter le rapport sur la collecte de données administratives et les résultats du projet de Bosnie-Herzégovine sur la violence à l'égard des femmes et la violence domestique

Sarajevo 12/0719
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Atelier à Sarajevo pour présenter le rapport sur la collecte de données administratives et les résultats du projet de Bosnie-Herzégovine sur la violence à l'égard des femmes et la violence domestique

Le 12 juillet 2019, le Conseil de l'Europe a organisé un atelier final à Sarajevo avec les autorités nationales, les professionnel-le-s du droit et d'autres parties prenantes afin de présenter et de débattre des principaux résultats du projet "Renforcer les capacités institutionnelles de la Bosnie-Herzégovine pour prévenir et combattre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique".

Les conclusions du nouveau rapport 2019, Collecte de données administratives sur la violence à l'égard des femmes et la violence domestique en Bosnie-Herzégovine, ont été présentées. Le présent rapport, rédigé par prof Dr Carol Hagemann-White et Gorana Mlinarevic, passe en revue le système actuel de collecte de données administratives sur la violence à l'égard des femmes et la violence domestique en Bosnie-Herzégovine. Les autorités nationales ont formulé des recommandations visant à mettre en place un système fonctionnel de collecte de données et d'analyse de la Convention d'Istanbul. Les documents pertinents, y compris celui-ci, Assurer la collecte de données et la recherche: l’article 11 de la Convention d’Istanbul, ont été traduits et distribués aux participants afin d’éclairer les discussions.

Cet événement a contribué à renforcer les connaissances des organismes compétents de Bosnie-Herzégovine en ce qui concerne la collecte de données administratives sur toutes les formes de violence à l'égard des femmes, dans la perspective de l'obligation de présenter des rapports en 2020 au Groupe d'experts de la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence familiale (GREVIO). La Bosnie-Herzégovine a ratifié la Convention d'Istanbul en novembre 2013 qui est entrée en vigueur en août 2014.

L’atelier final a également permis de présenter les principaux résultats du cours HELP (Human Rights Education for Legal Professionals) sur la violence à l'égard des femmes, qui a formé 53 juristes de Bosnie-Herzégovine à surmonter les lacunes des procédures judiciaires dans les affaires de violence contre les femmes.

Parmi les participant-e-s à l'atelier figuraient des représentant-e-s du principal mécanisme national pour l'égalité entre les hommes et les femmes, de l'Agence pour l'égalité entre les femmes et les hommes de Bosnie-Herzégovine, du Centre pour l'égalité entre les hommes et les femmes de la Fédération de Bosnie-Herzégovine, du Ministère des affaires intérieures de la Republika Srpska, de la Chambre juridique de la Republika Srpska, de l'Agence statistique de Bosnie-Herzégovine, du Ministère des affaires intérieures du canton de Sarajevo, du Conseil supérieur des affaires judiciaires et du parquet du Bosnie-Herzégovine, de l'OSCE, de ONU Femmes et du Conseil de l'Europe.

Le projet, "Renforcer les capacités institutionnelles de la Bosnie-Herzégovine pour prévenir et combattre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique" contribue à la mise en œuvre nationale de la stratégie du Conseil de l'Europe pour l'égalité de genre et du plan d'action 2018-2021 du Conseil de l'Europe pour la Bosnie-Herzégovine. Le projet a été financé par le Ministère fédéral allemand des Affaires étrangères.