Retour

Conférence internationale pour la mise en œuvre de la Convention d'Istanbul en Roumanie

Strasbourg 29/04/2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Conférence internationale pour la mise en œuvre de la Convention d'Istanbul en Roumanie

Le 27 avril 2021, le Conseil de l'Europe a participé en tant qu'orateur principal à la Conférence qui s’est tenue en ligne intitulée "Soutenir la mise en œuvre de la Convention d'Istanbul en Roumanie", organisée en support à un projet axé sur la lutte contre la violence à l'égard des femmes dans le cadre des subventions EEE/Norvège et du programme de Justice en Roumanie. La conférence a présenté les allocutions de Luminița Popescu, Secrétaire d'État de l'Agence nationale pour l'égalité des chances entre les femmes et les hommes (ANES), ainsi que d'Alina Pop, Secrétaire d'État du Ministère du travail et de la protection sociale en Roumanie. Lene Nilsen, du Ministère de la justice et de la sécurité publique en Norvège, a félicité l'ANES pour son rôle clé dans le réseau SYNERGY contre la violence sexiste et domestique.

Jenna Shearer Demir, de la Division de l'égalité de genre du Conseil de l'Europe, s'est adressée aux 75 participant-e-s, soulignant la pertinence de la Convention d'Istanbul dans le cadre de la pandémie de Covid-19. Les politiques d'isolement et de confinement ont conduit à une augmentation des niveaux de violence domestique, sexuelle et sexiste à l'égard des femmes, et à un besoin accru de protection des victimes. Le Comité des Parties à la Convention d'Istanbul, dans sa Déclaration de 2020, a affirmé que la Convention est valable pendant les périodes de paix et de conflit ainsi que dans les situations d'urgence sanitaire, et qu'elle constitue un outil solide de normes et de soutien pour garantir que les besoins des femmes et des filles soient satisfaits afin qu'elles puissent mener une vie sans violence.

Cette conférence a été organisée dans le cadre du projet de soutien à la mise en œuvre de la Convention d'Istanbul en Roumanie, mis en œuvre par l'ANES dans le cadre des subventions EEE/Norvège. Parmi les intervenant-e-s figuraient des représentant-e-s du Secrétariat norvégien du mouvement des refuges et de l'hôpital universitaire St. Olav, de l'Institut national roumain de médecine légale, de la Police roumaine, du Ministère public, de l'Institut national de la magistrature, du Lobby roumain des femmes, du Lobby européen des femmes, du Conseil du comté de Sibiu, de la Direction générale de l'assistance sociale de Bucarest et du Centre d'intervention pour les victimes de violences sexuelles de Bucarest.  L'Institut roumain de recherche sociale a présenté son étude sur la violence à l’égard des femmes en Roumanie, réalisée dans le cadre du projet.

Le Conseil de l'Europe coopère sur les questions de violence à l'égard des femmes et de violence domestique avec les subventions EEE/Norvège dans le cadre du programme de Justice en Roumanie en tant qu'organisation partenaire internationale, et est le principal partenaire international du réseau SYNERGY.