Retour

Première réunion multipartite en Turquie pour discuter de comment améliorer l'accès des femmes à l'aide et à l'assistance juridique

Ankara 18/05/2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Première réunion multipartite en Turquie pour discuter de comment améliorer l'accès des femmes à l'aide et à l'assistance juridique

L'action conjointe de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe "Favoriser l'accès des femmes à la justice en Turquie" a tenu la première d'une série de réunions multipartites dans la province d'Ordu, en Turquie, le 18 mai 2022, afin de sensibiliser aux obstacles à l'accès des femmes à la justice et de faciliter les échanges entre les principales parties prenantes sur la manière d'améliorer l'accès des femmes à l'aide et à l'assistance juridiques.

Des représentant·es de l'Union des des barreaux turcs, du Barreau d'Ordu, de l'Université d'Ordu, d'agences publiques et d'organisations de la société civile ont participé à la réunion et ont partagé leurs points de vue sur les défis concernant l'accès des femmes à la justice et les solutions possibles pour l'améliorer.

Dans son discours d'ouverture, la vice-présidente de l'Union des barreaux turcs, Sibel Suiçmez, a noté que "l'un des objectifs de ce projet est d'améliorer l'accès des femmes à la justice en augmentant la sensibilité au genre et en éliminant les obstacles dans le système judiciaire. Dans ce processus, j'espère que nous allons continuer à travailler ensemble pour assurer l'égalité de genre et éliminer la violence à l’égard des femmes à Ordu, où la coopération entre les autorités publiques, la société civile et le barreau est forte."

Kadriye Bakırcı, professeure de l'Université Hacettepe, a attiré l'attention sur les problèmes d'accès des femmes à la justice: lacunes dans l'accès à une aide juridique de qualité, insuffisances dans la collecte des données, difficultés d'accès aux droits et application différente de la législation actuelle selon les provinces. Elle a également salué les bonnes pratiques et a souligné l'importance de leur diffusion et d'une collaboration accrue sur le terrain.

Cette réunion a constitué une étape importante dans la mise en place de stratégies et de partenariats locaux à Ordu et dans l'amélioration de l'accès aux services judiciaires, notamment l'aide juridique pour les femmes, en particulier les victimes de violences.

Des réunions similaires auront lieu dans trois autres provinces (Diyarbakır, Muğla et Nevşehir) avant la fin du mois d'octobre 2022.

Ces évènements contribuent également à développer la capacité des avocat·es à fournir des services d'aide juridique sensibles au genre pour les femmes dans ces quatre provinces pilotes, et à fournir de petites subventions à des projets mis en œuvre par des organisations de la société civile visant à accroître la sensibilisation juridique des femmes et leurs capacités en tant que titulaires de droits.

L'action "Favoriser l'accès des femmes à la justice en Turquie" fait partie du programme conjoint de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe intitulé "Facilité horizontale pour les Balkans occidentaux et la Turquie 2019-2022".