Retour

Les éducateurs arméniens et la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes dans les programmes scolaires

Erevan, Arménie 29/11-01/12/19
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les éducateurs arméniens et la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes dans les programmes scolaires

Du 29 novembre au 1er décembre, des expert.e.s en éducation chargé.e.s d'examiner et de réviser les nouvelles normes, critères et programmes de l'enseignement primaire et secondaire en Arménie se sont réuni.e.s pour une formation de trois jours afin de discuter des principes de l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes.
 

Grâce à des méthodes de formation participatives, les participant.e.s ont réfléchi de manière critique et discuté des concepts de genre et d'égalité entre les femmes et les hommes dans le contexte éducatif, de l'éducation en tant qu'institution sociale, de l'intégration du genre dans les matériels pédagogiques et de l'interaction entre enseignant.e.s et élèves. Les animatrices de la formation et expertes en égalité entre les femmes et les hommes, Ani Kojoyan et Katerina Hodicka, ont formulé des recommandations aux participant.e.s sur la manière d'adopter et d'appliquer un enseignement et une communication sensibles au genre, y compris aux normes du Conseil de l'Europe sur l'égalité entre les femmes et les hommes dans l'éducation.
 

"J'avais une certaine compréhension des questions d’égalité entre les femmes et les hommes dans notre société en général, mais je n'avais aucune idée de la manière dont je pouvais, en tant qu'éducatrice, devenir un moteur de changement ", a déclaré Mariam Petrosyan, une des participantes, à la fin de la formation.
 

La formation a été organisée dans le cadre du projet du Conseil de l'Europe "Poursuivre sur la voie de la ratification de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l`égard des femmes et la violence domestique en Arménie