Projet «L'UE et le Conseil de l'Europe travaillent ensemble pour soutenir la liberté des médias en Ukraine»

Le 1er septembre 2019, la composante médias du projet conjoint de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe «L'UE et le Conseil de l'Europe travaillant ensemble pour renforcer la protection des droits de l'homme en Ukraine» a été lancée.

Le projet sera mis en œuvre le 09 juillet 2021. Il est financé par l'Union européenne et le Conseil de l'Europe et mis en œuvre par le Conseil de l'Europe. L’objectif global du projet est de soutenir l’alignement de la législation et des pratiques nationales en Ukraine sur les normes européennes dans les domaines de la liberté des médias et de la protection des droits de l’homme. Les composantes du projet visent à soutenir les priorités incluses dans le Plan d'Action du Conseil de l'Europe pour l'Ukraine 2018-2021 ainsi qu'à faciliter la mise en œuvre de l'accord d'association UE-Ukraine, ratifié en septembre 2014.

Résultats attendus de la composante média:

1.    Le système de gouvernance du radiodiffuseur public est construit, il est financièrement viable et jouit d'une indépendance éditoriale pour remplir son rôle de média de service public;
2.    La réforme des imprimeries communales est finalisée, elles sont renforcées et assurent un journalisme de qualité au niveau local;
3.    Amélioration de la sécurité des acteurs des médias grâce à la protection garantie par la loi et à un solide mécanisme national de réponse rapide pour la protection des acteurs des médias;
4.    La loi «Sur les services audiovisuels» est adoptée et mise en œuvre conformément à la Directive AVMS de l'UE et aux normes du Conseil de l'Europe et garantit l'indépendance du Conseil National de Télévision et de Radiodiffusion de l'Ukraine;
5.    L'accès à l'information publique et la transparence des opérations des détenteurs d'informations sont garantis;
6.    La couverture médiatique des élections est effectivement réglementée et des mécanismes de lutte contre le trouble de l'information et la propagande sont introduits, ce qui accroît la transparence du processus électoral.