Retour

Contrer le discours de haine dans les processus électoraux

Géorgie 14-15 juin 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Contrer le discours de haine dans les processus électoraux

Les 14 et 15 juin, lors de la formation en ligne, des fonctionnaires de l'administration électorale de Géorgie, y compris des membres et des employés de la Commission électorale centrale de Géorgie, ont échangé leurs points de vue sur les normes internationales et les bonnes pratiques des États membres du Conseil de l'Europe sur un large éventail de questions relatives au discours de haine et à l'incitation à la haine pendant les processus électoraux.

Comme l'ont révélé les récents cycles électoraux en Géorgie, la démocratisation et les processus électoraux se sont révélés vulnérables aux discours de haine et à leur impact négatif sur l'environnement électoral et la confiance des citoyens dans les élections. La formation en ligne s'inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre d'un cours d'étude intitulé "Countering Hate Speech in Electoral Processes", élaboré en coopération avec l'administration électorale.

Le cours d'étude couvre, entre autres, les normes et instruments internationaux applicables à la lutte contre le discours de haine et l'incitation à la haine pendant les processus électoraux, les stratégies permettant aux organes d'administration des élections de prévenir et de répondre efficacement aux cas de discours haineux et de penser à une approche coordonnée et intersectorielle, le discours de haine et la désinformation, le discours de haine et le sexisme.

Le cours d'étude sera intégré et mis en œuvre dans tous les programmes éducatifs de l'administration électorale de Géorgie en ciblant un large éventail d'acteurs électoraux.

La formation a été organisée dans le cadre du projet du Conseil de l'Europe "Soutenir la transparence, l'inclusion et l'intégrité des pratiques et processus électoraux en Géorgie".