L’Aperçu général et les nouvelles perspectives semblent montrer que les mesures suivantes devraient être prises, dans deux directions complémentaires :

Stratégies de mise en œuvre

  • Élaborer des descripteurs afin de mieux définir les compétences en matière de citoyenneté numérique ;
  • Concevoir un modèle visuel pour les compétences en matière de citoyenneté numérique qui illustre les principales formes de valeurs, attitudes, compétences et connaissances que doivent acquérir les citoyens numériques ;
  • Assurer la cohérence des compétences en matière de citoyenneté numérique et du Cadre de référence des compétences nécessaires à une culture de la démocratie du Conseil de l’Europe ;
  • Concevoir des matériels numériques et non numériques à l’usage des enseignants et des éducateurs, par exemple sous forme de cours en ligne ouverts à tous (MOOC), d’applications, de jeux, de publications, etc.
     

Stratégies de sensibilisation

  • Concevoir et lancer une campagne de sensibilisation à l’intention des décideurs et responsables de l’élaboration des politiques et promouvoir la pertinence de l’éducation à la citoyenneté numérique pour pallier les difficultés actuelles rencontrées par les jeunes ;
  • Organiser une conférence examinant les recommandations formulées dans le cadre du rapport et les résultats des bonnes pratiques.
     

Les auteurs du rapport de consultation multipartite ont proposé sept autres recommandations :

  • Donner une définition claire de la citoyenneté numérique et d’autres termes pertinents, et exposer les attentes ;
  • Effectuer une cartographie des responsabilités administratives et juridiques des chefs d’établissements, enseignants, élèves et parents ;
  • Redoubler d’efforts pour associer les familles aux initiatives en matière de citoyenneté numérique ;
  • Nommer au sein des établissements scolaires un responsable de la politique numérique ;
  • Publier des plans de cours et illustrer les possibilités d’apprentissage en s’appuyant sur les ressources les plus intéressantes ;
  • Mettre en place des mécanismes solides de suivi afin de déceler les tendances émergentes et les effets secondaires positifs et négatifs ;
  • Mener des recherches afin de mieux comprendre les fenêtres de développement pour l’enseignement et la transmission de valeurs, d’attitudes, d’aptitudes, et de connaissance et compréhension critique.