Retour

GLACY+ : Une nouvelle série de réunions en ligne a été lancée par le Conseil de l'Europe, le CARRICOM et le ministère américain de la justice

ONLINE 16-17 juillet 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
GLACY+ : Une nouvelle série de réunions en ligne a été lancée par le Conseil de l'Europe, le CARRICOM et le ministère américain de la justice

La première d'une série d'activités organisées par l'Agence de mise en œuvre de la Communauté des Caraïbes pour la criminalité et la sécurité (CARICOM IMPACS) et le projet Octopus du Conseil de l'Europe sur la cybercriminalité, en collaboration avec le ministère américain de la justice, a eu lieu en ligne les 16 et 17 juillet 2020. 


Cette activité fait partie d'un programme de réunions et d'ateliers qui se dérouleront entre juillet 2020 et mars 2021 et s'adresse aux autorités responsables de la législation sur la cybercriminalité (telles que les ministères de la justice, de l'intérieur ou des télécommunications, les bureaux des procureurs généraux ou les parlements) des États membres de la CARICOM : Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade, Belize, Dominique, Grenade, Guyana, Haïti, Jamaïque, Montserrat, Sainte-Lucie, Saint-Christophe-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Suriname, Trinité-et-Tobago. 


L'objectif de ce programme est de procéder à une évaluation de la législation en vigueur et de formuler des recommandations en vue de la poursuite de la réforme des législations nationales sur la cybercriminalité et les preuves électroniques dans les États membres de la CARICOM. Les évaluations et les recommandations, ainsi que l'expérience partagée et les connaissances acquises, devraient permettre aux autorités responsables de poursuivre le renforcement de leur législation. Cela devrait en outre permettre aux États de la région d'évaluer la possibilité d'adhérer à la Convention de Budapest sur la cybercriminalité. 


C'est pourquoi, pendant les deux jours de l'atelier, les participants ont eu l'occasion d'avoir une vue d'ensemble des tendances de la cybercriminalité dans les Caraïbes et de l'état de la législation sur la cybercriminalité dans la région, de s'informer sur la Convention de Budapest et sur la manière dont ils pourraient l'utiliser comme ligne directrice pour la législation nationale. En outre, les pays ont eu l'occasion de partager individuellement leurs attentes et leurs préférences concernant le programme et de présenter l'état actuel de la législation nationale et du soutien nécessaire. 


Les activités de suivi se dérouleront entre septembre 2020 et février 2021 et consisteront en une série d'ateliers spécifiques à chaque pays et se termineront par un atelier régional. 


Communauté Octopus

Visitez nous !

  Formulaire en ligne

Alexander Seger
Division Cybercriminalité
Bâtiment Agora
F-67075 Strasbourg Cedex