Retour

Simon Emil AMMITZBØLL-BILLE : « Le bon fonctionnement d’une démocratie dépend de la vitalité de ses collectivités locales »

34e Session Strasbourg, France 28 mars 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Simon Emil AMMITZBØLL-BILLE : « Le bon fonctionnement d’une démocratie dépend de la vitalité de ses collectivités locales »

« Notre continent doit faire face à des défis complexes, tels que l’extrémisme, le terrorisme et le crime organisé. Chacun d’entre eux menace les valeurs que nous défendons dans cette Organisation. Ces fléaux ont aussi des conséquences pour nos populations, nos sociétés, nos villes et nos villages », a déclaré Simon Emil AMMITZBØLL-BILLE, ministre de l’Économie et de l’Intérieur, en s’adressant à la 34e session du Congrès au nom de la présidence danoise du Comité des Ministres, le 28 mars 2018.

Le ministre a présenté la situation de la gouvernance locale au Danemark, pays caractérisé par une forte décentralisation. « Les deux tiers des dépenses publiques sont faites aux niveaux local et régional et une proportion importante des tâches concernant directement les citoyens sont réalisées par les communes », a expliqué M. AMMITZBØLL-BILLE.

Il a souligné la nécessité de garantir l’efficience de l’administration locale et de promouvoir la participation directe des citoyens, deux conditions indispensables au bon fonctionnement des collectivités locales. « Ces éléments sont déterminants pour établir une vraie relation de confiance entre les citoyens et les autorités locales », a-t-il ajouté.

Simon Emil AMMITZBØLL-BILLE a aussi rappelé les priorités de la présidence danoise et insisté sur le rôle que les autorités locales et régionales peuvent jouer à cet égard. « Nous mettons l’accent sur la participation des enfants et des jeunes à la démocratie, avec l’objectif à long terme d’en faire de futurs citoyens attachés à la démocratie », a-t-il affirmé, en saluant l’initiative du Congrès d’inviter des « délégués jeunes » issus de 42 États membres du Conseil de l'Europe à siéger avec les membres du Congrès.

Il s’est également réjoui du choix du thème de la session – « une gouvernance des villes et des régions basée sur le droit des personnes » -, qui coïncide avec les priorités de la présidence danoise : le système européen des droits de l’homme dans l’Europe de demain, l’intégration des personnes handicapées et la promotion de l’égalité des chances.

Le ministre danois s’est déclaré préoccupé par la situation difficile – d’un point de vue politique et budgétaire – que connaît le Conseil de l'Europe. « Cette Organisation démontre depuis longtemps son utilité et je suis convaincue qu’elle restera indispensable. Le Conseil de l'Europe et vous, membres du Congrès, contribuez beaucoup à protéger et renforcer la démocratie locale et régionale dans tous les États membres », a-t-il conclu.

** 34e session du Congrès **
Dossier 34e session - AgendaVidéos et photos - MediaboxApplication mobile du Congrès - Twitter #COECongress