Retour

Gudrun MOSLER-TÖRNSTRÖM exprime son soutien aux autorités arméniennes dans leur engagement à renforcer l'autonomie locale dans le pays

Présidence Arménie 12 novembre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Gudrun MOSLER-TÖRNSTRÖM exprime son soutien aux autorités arméniennes dans leur engagement à renforcer l'autonomie locale dans le pays

La Présidente du Congrès a effectué une visite officielle en Arménie du 8 au 12 novembre 2017. Lors de ses rencontres avec des représentants du gouvernement, en particulier le Premier ministre Karen KARAPETYAN, le Chef de l'administration présidentielle Armen GEVORYAN, le vice-Ministre des Affaires Etrangères Garen NAZARIAN, le Ministre et le vice-Ministre de l'Administration territoriale et du développement (MTAD), Davit LOKYAN et Vache TERTERYAN, Mme MOSLER-TÖRNSTRÖM a exprimé le soutien du Congrès au processus de consolidation de la démocratie locale et régionale dans le pays et a salué l’engagement des autorités nationales en faveur de ce processus. « Une réforme de cette ampleur n’est jamais facile à mettre en œuvre car elle suppose un changement de culture et un accompagnement constant mais la clé du succès est la volonté politique » a-t-elle indiqué. Elle a tenu un échange de vues sur la législation concernée, avec le Président et la Vice-Présidente du Parlement, Ara BABLOYAN, et arpine HOVHANNISYAN, par-ailleurs également vice-Présidente de l’Assemblée parlementaire. Des rencontres ont eu lieu également avec les élus des municipalités de Yerevan, dont le Maire Taron MARGARYAN, et d’Abovyan, dont le Maire Vahagn GEVORGYAN ainsi qu’avec Emin YERITSYAN, Président de l'Association des communes d'Arménie (CAA) et des membres de la délégation arménienne auprès du Congrès. Mme MOSLER-TÖRNSTRÖM a souligné l’excellente coopération en cours entre l'Arménie et le Congrès, qui a inclus un monitoring de la situation de la démocratie locale dans le pays en 2013, suivi d'un dialogue post-monitoring et de la signature, en 2016, d’une feuille de route pour la mise en œuvre des recommandations du Congrès.

Le 10 novembre, la Présidente a ouvert le premier Forum pour la démocratie locale en Arménie intitulé «Perspectives d'avenir: un nouvel agenda pour la décentralisation» organisé conjointement par le MTAD et la CAA sous les auspices du Congrès dans le cadre de ses activités de coopération et dans un contexte de réformes administratives territoriales dans le pays. "Le Congrès estime que la réforme de l'autonomie locale doit nécessairement inclure la décentralisation des compétences et des finances au niveau local", a déclaré la Présidente insistant sur "la nécessité de tenir des consultations régulières entre les autorités centrales et locales sur les questions d'intérêt commun ". Le Congrès met actuellement en œuvre le projet «Soutien institutionnel à l'Association des Communes d'Arménie» financé par le gouvernement suisse et, avec l'Union européenne (UE), le «Partenariat pour une bonne gouvernance pour l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Géorgie, la République de Moldova, l’Ukraine et le Bélarus ».

La Présidente a visité le bureau du Conseil de l'Europe à Erevan et a exprimé son soutien aux équipes qui mettent en œuvre sur le terrain les différents projets de coopération de l'Organisation. Elle également visité le musée du Génocide arménien et déposé une gerbe au Mémorial du Génocide.

Galerie photo