Retour

"Il est de notre responsabilité de construire des collectivités fortes et résilientes où la haine ou l'intolérance ne peuvent pas s'enraciner", déclare Thomas Andersson lors du 4e Forum de dialogue politique européen

Commission des questions d’actualité Barcelone, Espagne 14 Novembre 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

"Nous sommes à la croisée des chemins en ce qui concerne la polarisation de notre société, et les villes et les régions joueront un rôle clé pour s'assurer que nous prenons le bon chemin", a averti Thomas Andersson (Suède, GILD), Président de la Commission des questions d’actualité lors du 4e Forum pour le dialogue sur les politiques européennes consacré à "L'inclusion sociale dans les villes : Renforcer les partenariats multipartites pour amener les communautés à dialoguer", qui s’est tenu les 9 et 10 novembre 2022 à Barcelone, en Espagne.

S'exprimant lors de la session plénière "Villes : principaux défis et tendances de la création de communautés intégrées : où devrions-nous investir ?", le Président a souligné, qu'au cours des deux dernières décennies, il y a eu une augmentation considérable des discours de haine envers les migrants et les réfugiés, des expressions de radicalisation et de terrorisme et des mouvements remettant en cause les droits des femmes et des personnes LGBTI. "Nous avons tous la responsabilité d'agir pour une meilleure inclusion et intégration sociales dans nos sociétés européennes. Cela exige une forte coopération entre la société civile, les communautés religieuses et les autorités locales", a-t-il souligné.

"Le Congrès s'est engagé à participer à ce travail en faveur de sociétés plus inclusives et est convaincu que les villes et les régions, si elles disposent des bons outils, jouent un rôle crucial dans la réalisation de cet objectif ", a conclu M. Andersson, en soulignant les travaux du Congrès relatifs à l'inclusion et à la cohésion sociale, notamment la boîte à outils pour le dialogue interreligieux au niveau local, le rapport sur l'accueil des femmes et des enfants réfugiés, adopté lors de sa 43e session, et le rapport 2020 sur les menaces contre les droits des personnes LGBTI.

Le Représentant spécial sur les crimes de haine antisémites et anti-musulmans et toute forme d’intolérance religieuse, Dr. Daniel Höltgen, a également participé à cette session plénière. Une autre session plénière s'est tenue sur les partenariats multipartites relatifs aux migrations dans le contexte des initiatives européennes actuelles en matière de migration, qui a réuni divers experts nationaux, des universitaires ainsi que le Directeur exécutif du Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe, M. Afonso Malheiro.

 


suivez-nous suivez-nous