Retour

La Commissaire encourage le Parlement de la Fédération de Bosnie-Herzégovine à adopter des mesures pour faire avancer le processus de désinstitutionalisation des enfants en situation de handicap

Lettre
Strasbourg 29/11/2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La Commissaire encourage le Parlement de la Fédération de Bosnie-Herzégovine à adopter des mesures pour faire avancer le processus de désinstitutionalisation des enfants en situation de handicap

La Commissaire a publié ce jour une lettre qu’elle a adressée au président de la Chambre des représentants du Parlement de la Fédération de Bosnie-Herzégovine, M. Mirsad Zaimović. Elle appelle le Parlement à saisir l’occasion d’un débat à venir sur la situation dans diverses institutions publiques de protection sociale pour discuter de la désinstitutionalisation des enfants en situation de handicap plus généralement et développer des propositions concrètes pour progresser sur ce front. Elle souligne la nécessité d’utiliser les ressources disponibles pour fournir aux familles d’enfants en situation de handicap les services et le soutien nécessaires afin que ces enfants puissent grandir dans un cadre familial, plutôt que de rénover ou d’agrandir les institutions existantes.

La Commissaire fait également part de ses préoccupations concernant le climat d’hostilité qui entoure le parlementaire qui a publié des informations et matériels vidéo à propos du traitement des enfants à l’institution de protection sociale « Pazarić » ainsi que les lanceurs d’alerte qui ont fourni ces matériels. Rappelant les normes internationales en vigueur, la Commissaire encourage la Chambre des représentants à envoyer un message fort indiquant que les représailles à l’encontre des lanceurs d’alerte ou la persécution de ces derniers ne sauraient être tolérées.