Retour

Les droits de l’homme dans les sociétés culturellement diverses – nouvelles lignes directrices

Comité des Ministres Strasbourg 3 mars 2016
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les droits de l’homme dans les sociétés culturellement diverses – nouvelles lignes directrices

Comment assurer l’application effective des normes du Conseil de l’Europe en matière de liberté de pensée, de conscience et de religion, de liberté d’expression et de liberté de réunion et d’association dans une société culturellement diverse ?

Un nouveau texte de l’instance décisionnelle du Conseil de l’Europe, le Comité des Ministres, vient à point nommé pour guider les Etats membres, soulignant que, dans les sociétés démocratiques, la diversité est considérée comme une source d’enrichissement.

La recommandation énonce un certain nombre de principes que les Etats sont invités prendre en compte lorsqu’ils élaborent ou révisent leur législation. Ainsi, il les encourage à reconnaître la nécessité de s’attaquer au problème de la « discrimination multiple », qui touche souvent les femmes ainsi que les personnes et les groupes les plus vulnérables, et à rechercher des « aménagements raisonnables » afin de garantir à tous les membres de la société, sans discrimination, la jouissance pleine et entière des droits de l’homme et des libertés fondamentales, sur un pied d’égalité.

L’adoption des nouvelles lignes directrices s’inscrit dans le cadre d’une politique plus large du Conseil de l’Europe visant à lutter contre la radicalisation dans les sociétés européennes.

Voir aussi les fiches thématiques de la Cour européenne des droits de l'homme :